Hanukkah : un appel à l’aide pour les enfants israéliens affamés

Actualités, Fêtes, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Hanukkah : un appel à l’aide pour les enfants israéliens affamés

Nevet, une organisation à but non lucratif qui fournit des sandwiches gratuits aux écoliers nécessiteux en Israël, a appelé les Juifs américains à aider les écoliers israéliens affamés lors de la cinquième nuit de Hanukkah, qui sera célébrée le 16 décembre.

Nevet a déployé sa nouvelle campagne sur les médias sociaux.

L'initiative Fifth Night a commencé dans la région de Boston et est devenue une célébration nationale depuis le New Jersey jusqu’au Texas, permettant aux familles de repenser l’importance accordée aux cadeaux et de transmettre des valeurs juives fondamentales d'une génération à l'autre.

La plupart des écoliers israéliens se rendent à l'école le matin avec au moins un sandwich en guise de petit déjeuner, qu'ils consomment pendant une pause matinale. Mais de nombreuses familles à faible revenu ou issues de milieux familiaux dysfonctionnels souffrent d'insécurité alimentaire - impossibilité d'accéder régulièrement à des aliments sains - et, par conséquent, environ 21 000 enfants vont tous les jours à l'école sans sandwich.

Nevet compte toujours 13 500 enfants sur sa liste d'attente et estime que davantage de travail doit être accompli.

Nevet Israël

Nevet Israël

«Sans un repas sain le matin, les élèves ne peuvent pas se concentrer correctement à l'école, et leur rendement scolaire en souffre. À plus long terme, ces élèves risquent de se retrouver piégés dans un cycle de pauvreté », a déclaré Rotem Yosef, vice-présidente du développement stratégique chez Nevet.

"La cinquième nuit de Hanukkah est une merveilleuse opportunité pour aborder cette question urgente. Avec un simple sandwich en guise de petit-déjeuner, nous pouvons offrir une base nutritionnelle pouvant amener de nombreux enfants à atteindre un nouveau niveau de réussite scolaire», a ajouté Yosef.

Actuellement, Nevet fournit chaque matin un sandwich nourissant à quelque 8 000 écoliers israéliens du CP à la terminale dans 130 écoles du pays. 96% des directeurs d'école travaillant avec Nevet ont indiqué que les élèves ayant reçu ce petit-déjeuner ont montré une amélioration remarquable de leurs résultats scolaires, et 83% des directeurs ont rapporté une amélioration du taux de fréquentation scolaire.

Pourtant, Nevet craint que le problème ne s'intensifie. Selon l'Institut national israélien des assurances, plus de 800 000 enfants vivent en dessous du seuil de pauvreté. Dans le même temps, une étude récente de l'OCDE sur les aptitudes en mathématiques, en lecture et en sciences menée sur des élèves âgés de 15 ans dans 72 pays a révélé qu'Israël possédait l'écart le plus important entre les élèves de différents milieux culturels et socio-économiques.

«Un simple sandwich reste la clé de notre philosophie selon laquelle un petit déjeuner sain ouvre la voie à un apprentissage efficace et entraîne une plus grande mobilité sociale», a déclaré M. Yosef. "A l’occasion de cette fête de Hanoukka, profitons de l'occasion pour sensibiliser les jeunes Israéliens à l'importance de la nutrition."

Source : Arutz 7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi