Voilà comment le Hamas vole de l’électricité aux habitants de Gaza

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Voilà comment le Hamas vole de l’électricité aux habitants de Gaza

Le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires, le général de division Yoav (Fouli) Mordechai, a posté sur sa page Facebook une preuve attestant que des membres du Hamas ont été vus samedi vers 16h30, piratant une ligne électrique à la frontière de la bande de Gaza pour voler de l'électricité. La publication du document intervient à la lumière de l'aggravation de la crise à Gaza.

"L'organisation terroriste du Hamas continue de voler les habitants de Gaza", écrit le général Mordechai. Hier, il a été rapporté que les forces du Hamas avaient atteint la frontière de la bande de Gaza, dans une zone où une ligne électrique circulait, et l'ont exploitée pour se connecter au réseau à des fins terroristes.

"La ligne électrique passe dans la bande de Gaza et les liaisons pirates ont été effectuées dans la zone séparant M'azi de Khan Yunis", a-t-il ajouté, précisant que "l'électricité était destinée aux hôpitaux et aux écoles".

"L'organisation terroriste Hamas continue à exploiter cyniquement les habitants de la bande de Gaza et à voler l'électricité malgré les fréquentes coupures de courant dans la bande", écrit Mordechai. Il y a seulement une semaine, nous avons annoncé que le Hamas volait le carburant apporté à la bande de Gaza pour le public palestinien - et le vendait sur le marché privé au plus offrant. "

Du vol manifeste.

Du vol manifeste.

L'approvisionnement quotidien en électricité à Gaza est environ la moitié de celui requis

Le mois dernier, une réunion tripartite s'est tenue à Ramallah avec la participation de représentants d'Israël, des Palestiniens et des Nations Unies, qui ont discuté du fait que l'Egypte a arrêté l'introduction du gazole à Gaza, provoquant l'arrêt de la centrale dans la bande de Gaza. Par conséquent, ce jour-là, les résidents ont reçu de l'électricité pendant seulement trois heures.

Dans la bande de Gaza, une centrale électrique créée en 2002 fonctionne au diesel. Son potentiel de production maximum est de 140 mégawatts, mais aujourd'hui, elle ne produit plus que 80-60 mégawatts.

Selon Israël, 125 mégawatts sont transférés d'Israël à la bande de Gaza et 25 mégawatts supplémentaires sont transférés à partir des centrales électriques de la bande de Gaza fonctionnant au gazole. Aucune fourniture en électricité ne provient de l’Egypte. Cette alimentation permet de fournir les résidents de la bande de Gaza en électricité à raison de 4 heures d'électricité, puis de 12 heures sans électricité.

La crise de l'électricité est exacerbée plusieurs fois par an parce que l'Autorité palestinienne paye pour le gazole entrant dans la centrale et exige que le Hamas paye la taxe d'accise sur le gazole acheté à Israël. Le Hamas refuse de le faire mais continue à percevoir la taxe sur la consommation.

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi