Gaza: le Hamas interdit les importations de fruits en provenance d'Israël

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le Hamas interdit les importations de fruits en provenance d'Israël

Le Hamas a informé mardi les commerçants de Gaza qu'il empêcherait les importations de fruits en provenance d'Israël à partir de mercredi, a rapporté Kan News.

Cette décision fait suite à la fermeture par Israël du passage de Kerem Shalom pour des affaires non humanitaires et à une tentative du Hamas de causer des dommages économiques aux agriculteurs israéliens qui exportent des fruits vers Gaza. Selon Kan News, 30 à 40 camions de fruits entrent chaque jour en moyenne dans la bande de Gaza.

Lundi, le Premier ministre Binyamin Netanyahu et le ministre de la Défense Avigdor Liberman ont annoncé que le passage de Kerem Shalom serait temporairement fermé.

La fermeture ne s'appliquera pas à l'aide humanitaire, y compris la nourriture et les médicaments, approuvée sur une base individuelle par le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires, Kamil Abu-Rukun.

La décision a été prise en réponse à la poursuite des actes criminels perpétrés par des terroristes gazaouis utilisant des cerfs-volants incendiaires et des ballons explosifs envoyés depuis Gaza en territoire israélien, ainsi que d'autres tentatives d'attaques terroristes.

La fermeture de Kerem Shalom ne s'applique pas à l'aide humanitaire, y compris la nourriture et les médicaments

La fermeture de Kerem Shalom ne s'applique pas à l'aide humanitaire, y compris la nourriture et les médicaments

Cette initiative n’est pas une première, le Hamas a déjà interdit les importations de fruits en provenance d'Israël dans le but de «punir» Israël. Cependant, les premières victimes de la sanction sont essentiellement les Gazaouis.

Dans le passé, le Hamas a refusé de coopérer avec l'Autorité palestinienne en permettant aux habitants de Gaza de passer en Israël pour un traitement médical, en raison de sa longue dispute avec le mouvement Fatah.

Plus tôt mardi, l'envoyé des Nations Unies au Moyen-Orient a exprimé sa préoccupation quant à la décision d'Israël de fermer le passage de Kerem Shalom et a exhorté Israël à revenir sur ce choix.

"L'aide humanitaire ne remplace pas le commerce et les échanges commerciaux. J'exhorte les autorités à revenir sur cette décision ", a déclaré l'envoyé, Nickolay Mladenov.

Dans le même temps, il a également déclaré que "le Hamas et d'autres factions palestiniennes à Gaza devraient également faire leur part en maintenant le calme, en arrêtant les cerfs-volants incendiaires et en empêchant d'autres provocations".

Source : Arutz 7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi