Le Hamas aurait acheté des armes sur AliExpress

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le Hamas a acheté des armes sur AliExpress

Le ministère de la Défense soupçonne des organisations terroristes opérant à Gaza d’acheter des armes sur des sites de vente en ligne, notamment sur le site d'achat chinois AliExpress.

Récemment, des membres de l'autorité des points de passage du ministère de la Défense et des membres du District de coordination et de liaison ont saisi des centaines de paquets contenant des produits définis par l'establishment de la défense comme interdits d'entrée dans la bande de Gaza.

Les colis, ainsi que les produits interdits, ont été saisis lors des contrôles de routine effectués par les agents de sécurité au poste de contrôle d'Erez. Les paquets comprenaient des drones, des télescopes, des moteurs miniatures, des radios, des dispositifs de camouflage, des couteaux, des pièces détachées d'armes, des caméras perfectionnées, des jumelles, des marqueurs laser et des détecteurs de métaux.

Des petits malins

Des petits malins

Chaque colis postal qui passant d'Israël à Gaza subit un contrôle de sécurité, et au cours des dernières semaines, les responsables de la sécurité ont remarqué que divers individus de la bande de Gaza exploitaient des sites d'achat en ligne pour faire passer des marchandises prohibées. Les moyens sont définis par l'établissement de la défense comme ayant un «double usage», c'est-à-dire qu'ils peuvent être utilisés à des fins civiles, mais aussi pour des activités terroristes.

On soupçonne que certains produits peuvent même être utilisés comme armes improvisées. En conséquence, les agents ont essayé de déguiser les articles interdits en paquets innocents afin de les recevoir malgré l'interdiction.

Les forces de sécurité israéliennes enquêtent maintenant pour savoir si ces produits étaient destinées à des organisations terroristes ou à des terroristes dans la bande de Gaza.

Parmi les colis récemment expédiés du site de vente d'AliExpress en Israël, puis à Gaza, il y avait notamment un coupe-câble optique, une perceuse électrique miniature, des bobines d’alimentation électrique, un anémomètre, etc.

Les forces de sécurité se sont déclarées dans le passé gravement préoccupées par l'utilisation répandue de drones par les Palestiniens dans la bande de Gaza, qui sont également vendus en tant que jouets. Ces drones, selon les forces de défense et l'armée israélienne, pourraient servir aux organisations terroristes à Gaza dans le but de recueillir des renseignements sur les activités des FDI le long de la frontière dans le sud et à mener des activités terroristes contre Israël.

Face à ces menaces, une longue liste de sociétés de sécurité en Israël et dans le monde ont développé des systèmes spécialisés qui permettent la neutralisation des drones, tout en contrôlant les fréquences à travers lesquelles ils sont exploités et en les interceptant en vol.

Source : globes.co.il

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi