Un graffiti en soutien à Israël sur les murs d'un lycée de Los Angeles

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un graffiti en soutien à Israël peint à la bombe sur un lycée de Los Angeles

Un graffiti géant destiné à illustrer le soutien à Israël a été peint à la bombe sur les murs du Hollywood High School à Los Angeles, une institution emblématique fréquentée jadis par de nombreuses stars du cinéma et musiciens américains.

L'œuvre est une initiative du consulat général d'Israël à Los Angeles, qui, en plus de ses activités diplomatiques, s'emploie à réunir les différentes communautés de la ville. Le projet a été mené à bien en coopération avec la municipalité, le département de police de Los Angeles (LAPD) et Artists 4 Israel, une organisation de défense pro-israélienne qui œuvre par le biais d'artistes pour éduquer la population à propos d'Israël.

Le graffiti, situé sur les murs extérieurs de l'école, a été peint par David Sepulveda - connu sous le nom de Don Rimx - un artiste portoricain de Miami.

Le consulat a choisi l’oeuvre de Sepulveda pour le projet car il est un fervent partisan d'Israël et ne s’est pas contenté de visiter le pays dans le passé. Il a même collaboré avec Artists 4 Israel, qui tente d'agir contre des groupes comme le BDS.

"Son travail parle la langue culturelle de diverses communautés", ont expliqué les organisateurs du projet.

Rimix peint le mur de l'école (Photo: Artists 4 Israel, Consulat général d'Israël à Los Angeles)

Rimx peint le mur de l'école (Photo: Artists 4 Israel, Consulat général d'Israël à Los Angeles)

Le lycée d'Hollywood a plus de 100 ans. De nombreuses célébrités américaines y ont étudié, tels que Sarah Jessica Parker, Bruce Lee, la chanteuse et actrice Cher, Judy Garland, Ricky Nelson, John Ritter et bien d’autres.

Les graffitis étant peints sur un bâtiment destiné à être préservé, le projet a nécessité une coordination entre plusieurs autorités locales.

Au fil des ans, après la transformation des caractéristiques du quartier, la population scolaire a également changé. Il accueille aujourd'hui des étudiants issus de milieux socio-économiques défavorisés, dont beaucoup appartiennent aux communautés latines et afro-américaines.

Le graffiti fait face à une route très fréquentée dans le célèbre quartier d’Hollywood, non loin du Hollywood Walk of Fame, et est vu par des milliers de passants chaque jour.

Afin de souligner le lien entre l'œuvre d'art et Israël, les signatures de l'organisation Artists 4 Israel et du consulat israélien ont été ajoutées au tableau.

La ville de Los Angeles a décerné au consulat israélien un certificat d'appréciation pour ses travaux sur le projet.

"Cette œuvre célèbre le multiculturalisme de Los Angeles sur lequel la ville, en tant que société composée d'immigrants, est construite, à l'image de l'État d'Israël", a conclu Karin Eliyahu-Pery, consule des universités et de la culture au consulat général d'Israël à Los Angeles.

Source : Ynet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi