France :Peine d’indignité nationale pour les terroristes ?

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
sanction contre les terroristes indignité

 

Peine d’indignité nationale pour les terroristes ?

Bridés par la Convention européenne qui interdit d’empêcher le retour en France de djihadistes et pressés par l’opinion publique qui veut des actes, les parlementaires songent à réactiver la peine d’indignité nationale.

Ce matin , au cours d’une conférence de presse Annick le Petit porte- parole des députés socialistes a annoncé que  le gouvernement et l’opposition examinaient ensemble l’éventualité de la réactivation de la peine d’indignité nationale  . « la création d’une telle peine aussi symbolique qu’elle soit aura au moins la vertu de rappeler que prendre les armes contre son pays est de même nature que collaborer avec l’occupant « » avait-elle déclaré .

La peine avait été instaurée par une ordonnance de 1944 pour punir les français coupables d’avoir collaborer avec l’ennemi.

L’idée d’assimiler le terrorisme à un acte de collaboration en temps de guerre avait été suggérée par l’UMP qui demande que la peine soit assortie de la dégradation nationale comportant la privation des droits civiques civils et politiques pour les terroristes français »

Le président de l’assemblée Claude Bartolone n’a pas « d’apriori » mais demeure « réservé  »sur l’utilité d’une telle mesure quant à Jean Cambadelis qui avait suggéré un grand pacte national dans l’esprit républicain il estime que cette idée « peut se discuter.

 

Enfin selon le site de la radio Europe 1 « l’Elysée ne serait pas hostile à réactivation de la peine d’indignité nationale tout en soulignant qu’il s’agit d’un geste symbolique.

Nathalie Ouvaroff

 

 

 

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi