Affichez-vous et le fisc vous fiche sur les réseaux sociaux dès 2019

Actualités, Alyah Story, Bonnes adresses, Contre la désinformation, Revue presse israélienne - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Affichez vous le fisc vous fiche sur les réseaux sociaux !

Évasion fiscale : le fisc va surveiller les comptes des Français sur les réseaux sociaux

Cyrielle Maurice, le 12 novembre 2018

Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a déclaré que le fisc pourrait « sans doute », dès l’an prochain, s’appuyer sur les publications des internautes Français sur les réseaux sociaux pour savoir si leur patrimoine affiché correspond à celui déclaré aux impôts.

Une expérimentation prévue au cours de l’année 2019

Dans le cadre du projet de loi Darmanin, promulguée il y a quelques semaines au Parlement, le ministre de l’Action et des Comptes publics a annoncé dimanche soir sur le plateau de Capital l' »expérimentation » de cette nouvelle démarche. D’ici le début de l’année 2019, le fisc serait ainsi en mesure de « constater [via les réseaux] que si vous vous faites prendre en photo […] de nombreuses fois, avec une voiture de luxe alors que vous n’avez pas les moyens de le faire, peut-être que c’est votre cousin ou votre copine qui vous l’a prêtée, ou peut-être pas.»

Gerald Darmanin justifie cette démarche en explicitant que les comptes de réseaux sociaux et les contenus diffusés sont « publics » et que, bien souvent, les Français se photographient eux-mêmes sur ces réseaux. Pas question donc de dénoncer son voisin en diffusant sa voiture sur Instagram.

Pas d’accès aux données privées

Dans un contexte où la protection des données personnelles est un sujet récurrent, le ministre de l’Action et des Comptes publics a également précisé que ce contrôle spécifique aux réseaux sociaux ne scrutera que les diffusions publiques de contenus, et non pas les publications partagées avec la famille ou les amis.

Il n’est pas question non plus, selon Bercy, de déclencher un contrôle fiscal sur la seule base d’une photo sur Facebook. Ces publications rejoindront plutôt un scope de données, composé notamment de comptes bancaires, numéros de téléphone, factures ou encore réservations, afin d’établir une recoupe d’informations.

« On ne va pas scanner 60 millions de Français, ce n’est pas le sujet, précise le cabinet du ministre. Si vous aimez les Rolex et que vous gagnez le Smic, c’est votre problème. Ce n’est pas le ‘citoyen lambda’ qui est visé mais les personnes qui fraudent sciemment, à un haut niveau. » 

Exposer ses richesses, le challenge des jeunes Chinois et Russes

Si la déclaration de Gérald Darmanin a été largement moquée sur les réseaux sociaux ce week-end, il faut bien comprendre la propension des utilisateurs à étaler leurs richesses sur les réseaux sociaux. Sur Instagram, Facebook, Pinterest ou Twitter, les comptes dédiés aux produits de luxe et aux trains de vie de milliardaires rencontrent un énorme succès.

Si bien que depuis cet été, les jeunes aux comptes en banque bien garnis se sont lancés un défi : le Falling Stars Challenge. Il consiste à se prendre en photo mimant une chute depuis, au choix : son jet privé, yacht ou voiture de luxe, répandant ainsi au sol leurs objets de valeur comme les montres, sacs, cosmétiques.

Affichez vous le fisc vous fiche ! le fisc sur les réseaux sociaux en 2019

Affichez vous le fisc vous fiche ! le fisc sur les réseaux sociaux en 2019

Né d’un compte Instagram russe, le challenge s’est exporté jusqu’en Chine. Si le défi venait à atteindre la France, il vaudrait mieux pour les participants d’être en accord avec leurs déclarations fiscales.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi