Film israèlien : De Douces Paroles de Shemi Zarhin

Actualités, Cinéma, Coup de coeur, Culture, International, Israël, Sorties - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
De douces paroles

 

Le film Israélien "De Douces Paroles" de Shemi Zarhin  sortira le 25 mai  2016. ALLIANCE a pu assister en avant première à la projection de cette histoire d'une famille israélienne au lourd secret...

C'est l'histoire de Dorona, une jeune femme israélienne de trente cinq ans qui rêvait d'être maman, sans y  parvenir.
Désespérée, elle abandonnera sa procédure d'adoption et rejettera l'affection que lui offre son mari, Ricky.

Elle décide de trouver du réconfort chez sa mère. Le cauchemar continue lorsqu'elle découvre   cette dernière lui cache qu'elle est atteinte d'une tumeur qui l'emportera quelques semaines plus tard.

Après son décès, c'est unis que Dorona (Rotem Zisman-Cohen),et ses deux frères Natanel (Roy Assaf) et Shai (Assaf Ben-Shimon) affrontent le deuil.

Mais voilà que l'histoire prend un tournant, ils découvrent que leur père qui les a élevé n'est pas leur père biologique. En effet, leur mère leur a caché sa liaison passionnée avec un ancien amant algérien.

La fratrie embarque alors un périple pour la France, et retrouveront leur tante, ancienne célébrité du cinéma français, bien décider a élucider le mystère qui entoure son passé.

Ricky,le mari de Dorona soutiendra sa femme en la rejoignant en France à la recherche de la vérité. L'homme qui les a élevé les rejoindra, par crainte   de perdre l'affection de Ntanael,Shai et Dorona, il les aidera.

Une histoire pleine d'amour et de vérité où les personnages principaux évoluent au fil du film. De Douces Paroles est un concentré d'émotion et de rires.
Le spectateur est pris par cet énigme et s'attache incontestablement aux personnages . Les blessures, les mensonges et les regards ne trompent pas, que va-t-il leur arriver ? On reste en haleine le long du film.
Tournées entre Paris, Israël et Marseille les images  en teinte pastel sont,comme une caresse pour le spectateur..

Le mystère sera t-il résolu ? Dorona pourra t-elle faire face à ses craintes ? Retrouveront -t-ils leur père biologique ?

Shemi Zarhin

Shemi Zarhin

Shemi Zarhin est metteur en scène scénariste et romancier.A son actif, il a plusieurs films israéliens populaires et récompensés. Dans ce film,il a voulu mettre en avant le rapport humain et ce qui sépare les uns des autres. Pour lui, les histoires de famille illustrent bien ces thématiques.

Le réalisateur dont les films dramatiques sont toujours emprunt d'humour explique qu'il voit toujours de la nuance sur le fil, entre humour et tristesse, en un sens il décrit cela comme étant presque naturel. Il soignera particulièrement ses choix sur les personnages du film avec la directrice de casting Orit Azulay.  Shemi Zarhin s'attache à la personnalité plus qu'au physique. 

"Attacher trop d'importance au physique n'a aucun intérêt" souligne t-il. Recréer un lien familial à l'écran entre ces trois personnages étaient primordial pour lui. De nombreux casting et répétitions ont du être mis en place. Le réalisateur est heureux de pouvoir dire que "L'alchimie entre les différents acteurs s'est imposée comme une évidence."         

Courage, humour et espoir sont trois mots pour définir ces frères et sœurs qui sont partagés entre le deuil et les non-dit de leur enfance.

Le film sortira en salle le 20 avril, le réalisateur Shemi Zahrin sera à Paris lors du Festival du film Israélien le film fera la clôture du festival le 5 avril.

Nathalie ZADOK

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi