Le vingt septième Festival annuel du film juif de New York

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le vingt septième Festival annuel du film juif de New York

Le 27ème Festival annuel du film juif de New York est lancé! Il promet de présenter les meilleurs documentaires, récits et courts métrages du monde entier explorant la diversité de l'aventure juive.

Le festival, qui se tient au célèbre Lincoln Center à Midtown Manhattan, présente près de 40 films d'Israël, de France, du Maroc, d'Afrique du Sud, de Roumanie, de Belgique, d'Italie et d'Argentine.

Faisant partie des festivals de films juifs les plus anciens et les plus influents au monde, le NYJFF a débuté mercredi et se poursuivra jusqu'au 23 janvier.

Le Jewish Museum, qui collabore avec la Lincoln Center Film Society pour présenter le NYJFF chaque année en janvier, a déclaré que la célébration cinématographique de cette année présente un nouveau recueil de voix fraîches du cinéma international, " la programmation 2018 incluant 37 courts et longs métrages couvrant une vaste gamme de sujets allant de l'iconique à l'iconoclaste".

"Les points forts comprennent de nouvelles œuvres de Radu Jude et Tzahi Grad, des documentaires sur Sammy Davis Jr. et la cinéaste Michal Waszynski, des restaurations en première mondiale de The Dybbuk et The Mission de Raoul Wallenberg, etc", ajoute le Jewish Museum.

Raoul Wallenberg

Raoul Wallenberg

Le premier long métrage du festival a été la première américaine de "Razzia" de Nabil Ayouch, "qui suit cinq Marocains mis en marge de la société à Casablanca par leur gouvernement extrémiste", selon un communiqué de la Film Society Lincoln Center.

"Le film programmé pour la soirée de clôture sera la première américaine du dernier documentaire d'Amos Gitai : West of the Jordan River, un puissant regard sur les citoyens israéliens et palestiniens de Judée-Samarie qui se sont levés pour agir au nom de la conscience civique et de la paix", ajoute le communiqué.

La pièce maîtresse est le premier long métrage tendre d'Ofir Raul Graizer, "The Cakemaker", basé sur la relation qui se crée entre un boulanger gay allemand et la veuve israélienne de l'homme qu'ils aimaient tous les deux.

Aviva Weintraub, directeur du New York Jewish Film Festival, a déclaré que l'histoire de l'événement remontait à la chute du mur de Berlin, alors que l'Union soviétique s'effondrait.

"Avec la chute du communisme, des longs métrages sur des thèmes juifs se sont soudainement déversés sur ces pays. Cette période représente une veine remarquablement riche dans l'histoire du cinéma juif ", a déclaré Mme Weintraub.

La réalisatrice fondatrice du NYJFF, Wanda Bershen, écrivait à cette époque: «Alors que nous regardons ce film presque incroyable de l'histoire de la fin du XXe siècle se dérouler dans ces endroits ci pour beaucoup retracent notre ascendance, nous espérons que la présentation et la discussion de ces films peuvent contribuer au devoir de mémoire et de reconstruction. "

Aviva Weintraub a déclaré que dans la foulée de la libération, les artistes et les cinéastes longtemps supprimés par l'URSS ont inondé l'Occident d'œuvres cinématographiques.

Reconnaissant une occasion extraordinaire de présenter pour la première fois des histoires inédites au public new-yorkais, le New York Jewish Film Festival a été lancé en janvier 1992.

"Pendant plusieurs années, le NYJFF s'est concentré sur l'Europe de l'Est, puis s'est progressivement étendu à l'Europe de l'Ouest, à Israël, et à l'Amérique du Nord et du Sud. Aujourd’hui, la géographie est vraiment mondiale. La véritable explosion de la production cinématographique juive qui a commencé au milieu des années 1990 augmente chaque année et ne montre aucun signe de faiblesse ", a-t-elle ajouté.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi