Succés monstre pour Fauda et Shababnikim aux Israeli TV Awards

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Succés monstre pour Fauda et Shababnikim aux Israeli TV Awards

Fauda et Shababnikim ont remporté à eux deux 15 récompenses à l'Académie israélienne des prix du cinéma et de la télévision vendredi.

Fauda, la série qui fait sensation dans le monde entier, dramatisant le conflit israélo-palestinien et les efforts de renseignement israéliens, a battu un record en remportant 11 récompenses.

Le spectacle du réseau-satellite Yes, qui a été repris par Netflix et a été acclamé à l'échelle internationale, a remporté Best Drama, Best Direction et Best Screenplay. Acteur star et co-créateur de la série, Lior Raz a remporté le prix du meilleur acteur dans la catégorie drame. Il se trouvait à New York et n'a pas pu accepter le prix en personne.

Fauda a également remporté des prix pour le casting, la cinématographie, l'édition et les effets spéciaux.

Du côté de la comédie, Shababnikim, la série de HOT telecom sur la jeunesse haredi rebelle, a reçu quatre prix: meilleure comédie, meilleur scénario, meilleure réalisation et meilleur acteur pour Uri Laizerovich.

Shababnikim

Shababnikim

Le prix de la meilleure actrice dans la catégorie drame fut de manière étonnante divisé en deux. Il a été décerné à Bat-Chen Sabag pour Dumb et à Magi Azarzar pour Virgins. Azarzar a remporté un autre prix, celui de la meilleure actrice dans la catégorie comédie pour Viki and Me.

Le radiodiffuseur public Kan a remporté ses premiers prix depuis son lancement l'an dernier, notamment le Meilleur jeu télévisé pour The Chaser et la meilleure série documentaire pour Post-Army Trip.

La journaliste Ilana Dayan a remporté un prix de l'Académie pour son travail sur le programme de journalisme d'investigation de l'Uvda.

"L'obligation de dire la vérité face à l'autorité n'a jamais été aussi importante", a-t-elle déclaré dans son discours.

"Le journalisme est conçu pour servir ceux qui sont gouvernés, pas ceux qui gouvernent."

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi