Faisal Al-Qassem : Le monde arabe ne veut pas que vous libériez Jérusalem ou la Palestine

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le monde arabe ne veut pas que vous libériez Jérusalem ou la Palestine

Faisal Al-Qassem, est un influenceur dans le monde arabe, il est suivi par  millions d'adeptes sur Twitter, dans son émission de télévision sur  la chaîne de télévision Al-Jazeera, il  a attaqué les Iraniens et est allé à l'encontre de leurs intentions de "libérer Jérusalem et la Palestine pour les pays arabes",  en démontrant ce que sont devenus ces pays.

Faisal Al-Qassem, a exprimé un message clair et sans précédent en attaquant les Iraniens sur leur désir de "libérer Jérusalem".

"Vous voulez libérer Jérusalem, n'est-ce pas ?"  a demandé Al Qassem à l'invité du studio dans son émission  "Et que ferez-vous à Jérusalem?  Rejoindre Jérusalem pour quoi ?
Regardez Bagdad considérée par le monde, comme la ville la plus sale au monde?
Beyrouth, qui est devenue la plus grande décharge du Moyen-Orient? "

Et Al-Qassem poursui  "Damas dont les habitants meurent de faim?  Le monde arabe vous dit: "Si vous voulez libérer Jérusalem pour moi, alors je ne veux pas que vous la laissiez tomber comme vous nous avez laissé tomber nous, les pays arabes "
"Hier, j'ai fait un référendum  personne ne veut que l'Iran, libère Jérusalem ou la Palestine, personne. "

Le message de Al-Qassem est le constat que le monde arabe est en déclin et que le mouvement national arabe a échoué.

Ce vide ne fait que pénétrer des pays comme l'Iran et la Turquie, qui tentent d'accroître leur influence dans l'espace laissé par les Arabes ce qui provoque une attitude hostile à leur égard de la part de la plupart des pays arabes qui ne se reconnaissent pas dans les plans de l'Iran.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi