Une prestigieuse exposition de photos de nature bientôt en Israël

Actualités, Alyah Story, Insolites, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Une exposition prestigieuse de photos de nature bientôt en Israël

La semaine prochaine, le 22 mars, au Musée Eretz Israël à Ramat Aviv, sera présentée l'exposition internationale de photographie de la nature, "Wildlife Photographer of The Year". L'exposition, créée par le London Nature Museum et la BBC, est considérée comme la plus grande et la plus prestigieuse exposition de photographie de nature au monde.

En parallèle, il y aura une exposition de photographies de nature locale, intitulée "Nature Picture", qui inclura des clichés d'animaux en gros plan de photographes israéliens, de superbes photographies panoramiques ainsi que des œuvres vidéo fascinantes.

L'exposition est organisée par Galia Gur Zeev, aux côtés d'un jury composé de professionnels de premier plan issus des mondes de la photographie, de la nature et de l'environnement. Ceux-ci ont sélectionné les photographies des gagnants de l'exposition par vote anonyme.

Une photographie de Doron Nissim de l'exposition locale

Une photographie de Doron Nissim de l'exposition locale

"Nature Picture" présentera environ 90 photographies et œuvres vidéo de 48 photographes. Elles ont été sélectionnées parmi près de 3 000 photographies soumises au concours de prévisualisation. Les photographies appartiennent à différentes catégories: oiseaux, mammifères, reptiles et amphibiens, invertébrés, botanique, paysages et espaces ouverts, vie nocturne, vie sociale, monde sous-marin, conflit entre l'homme et la nature. La compétition comprend également un concours des meilleurs clichés, et les gagnants des différentes catégories seront annoncés lors de la soirée d'ouverture de l'exposition.

Une photographie de Justin Hoffman de l'exposition internationale

Une photographie de Justin Hoffman de l'exposition internationale

"L'exposition locale montre des photographies d'Israël prises en Israël", explique le conservateur Gur Ze'ev. "Il y a près de 3 000 photos, et elles sont sélectionnées selon trois étapes de jugement: elles sont choisies en fonction de leurs qualités photographiques, et parfois en fonction de l'histoire qu'elles dissimulent. Parfois il y a des histoires à saisir, comme la photo d’un crapaud rare qui est important d'inclure comme une histoire de nature en voie de disparition. Le choix de la façon de présenter les photographies est un choix esthétique, en fonction de leurs couleurs et de leurs compositions.

"La photographie de la nature est très courante ici, et on la voit aussi sur Internet. C’est une très petite communauté de photographes qui n'en vivent pas, ce sont en réalité des amateurs mais leur travail est de très haut niveau et investissent beaucoup d'argent et de temps pour trouver la bonne image au bon moment. Parfois, ils restent assis pendant de longues journées à attendre en embuscade dans la nature. Cette année, parce que l'exposition est attachée à l'exposition internationale, ce qui se trouve au centre des photographies est principalement les animaux sauvages, comme les hyènes et les renards. Et il y a des requins et beaucoup d'oiseaux"

Source : Israel HaYom
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi