Des dizaines d'enfants syriens en Israël pour des rendez-vous médicaux

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Des dizaines d'enfants syriens en Israël pour des rendez-vous médicaux

Des enfants syriens et leurs mères ont traversé la frontière tendue des hauteurs du Golan au milieu de la nuit sous le regard attentif des soldats israéliens pour se rendre à un rendez-vous médical.

Les patients, selon les responsables médicaux israéliens, n'étaient pas des blessés de la guerre civile syrienne qui sévit depuis sept ans, mais des enfants ayant des problèmes de santé chroniques traversant la frontière pour une journée de traitement dans un hôpital du nord d'Israël.

Israël affirme avoir traité entre 4 000 et 4 500 victimes de la guerre en Syrie depuis qu'un programme d'aide humanitaire a été lancé il y a cinq ans.

Le groupe de plus de 40 mères et enfants qui est entré en Israël dans les heures précédant l'aube mercredi comptait parmi les 3 000 Syriens qui, selon Israël, ont reçu un traitement distinct dans ce qu'il appelle "Operation Doctor's Appointment" (Opération Rendez-vous chez le Docteur).

Surveillée par des soldats israéliens munis d'un équipement de vision nocturne, une femme - portant un enfant et tenant la main d'un autre - a franchi une porte construite dans la barrière de sécurité israélienne sur les hauteurs du Golan.

Après un bref contrôle de sécurité, elle a rejoint les autres au bord de la route pour attendre un bus qui les emmènerait à l'hôpital Ziv dans la ville de Safed, dans le nord du pays, où un clown médical a amusé les enfants.

Des enfants ayant des problèmes de santé chroniques (Photo: Reuters)

Des enfants ayant des problèmes de santé chroniques (Photo: Reuters)

"Ils sont soignés à l'hôpital et rentrent à la maison le jour même", a déclaré le commandant Sergei Kutikov, un officier de santé militaire israélien. "Parfois, ils reviennent deux fois ou trois fois pour un traitement ultérieur ou ... une intervention chirurgicale."

Israël, qui a repris les hauteurs du Golan à la Syrie lors de la guerre des Six-Jours en 1967, est resté largement à l'écart du conflit actuel.

Mais il a effectué des dizaines de frappes aériennes sur des déploiements iraniens ou du Hezbollah et sur des transferts d'armes en Syrie, et quelques heures seulement après le départ du dernier groupe de patients, des sirènes ont retenti dans le Golan lorsqu'un missile israélien a intercepté un drone syrien.

Pour Israël, le programme d'aide médicale peut aider à gagner les cœurs et les esprits dans les régions frontalières où le nombre de réfugiés a augmenté ces dernières semaines alors que les forces du président syrien Bashar Assad progressent dans une offensive pour récupérer le sud-ouest de la Syrie.

Michael Harari, pédiatre à l'hôpital de Ziv, a déclaré que l'infrastructure médicale dans le sud-ouest de la Syrie est en grande partie en panne et que des groupes d'enfants syriens sont amenés dans l'établissement toutes les deux ou trois semaines.

"Nous avions peur au début de venir parce que nous considérions les Israéliens comme des Sionistes et des ennemis", a déclaré une femme, qui a amené son fils pour un traitement. "Mais c’est tout le contraire."

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi