En Israël,les Ultra-orthodoxes utilisent -la faille de Balfour- pour rentrer chez eux

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
la solution sophistiquées des ultra-orthodoxes au confinement

Des milliers d'ultra-orthodoxes ont annoncé des manifestations à la fin des fêtes pour  pouvoir rentrer chez eux sans pénalité
«Éruption Balfour»: Un certain nombre de demandes de manifestations dans des concentrations ultra-orthodoxes à travers le pays ont été soumises à la police.

Hier soir (mercredi), la police a reçu une série de demandes de manifestations ultra-orthodoxes devant se tenir dans différents centres à la fin des fêtes. C'est en fait un moyen sophistiqué de rentrer chez eux durant le confinement sans pénalité. La réponse de la police: "Toutes les demandes seront considérées comme d'habitude."

Hier soir, un certain nombre de demandes ont été soumises à la police de Jérusalem, Bnei Brak, Modi'in Illit, Beit Shemesh et Safed pour des manifestations à la fin des fêtes de Tichri- émanant essentiellement des villes ultra-orthodoxes dans tout le pays.
Les arguments les plus souvent présentés étaient des manifestations anti-confinement; À Safed, par exemple, la raison de la demande était de tenir une manifestation sur le rendu dans l'affaire Umm al-Hiran.

Mais quand on regarde vraiment de plus près et qu'on parle aux organisateurs de toutes ces manifestations, on se rend compte qu'il s'agit d'une manière sophistiquée de permettre la libre circulation entre toutes les concentrations ultra-orthodoxes à la fin des fêtes.

De cette manière, quelqu'un qui, par exemple, fait Shabbat à Bnei Brak mais vit à Jérusalem, ou quelqu'un qui est avec ses parents à Beit Shemesh mais qui veut retourner à Modi'in Illit, pourra le faire.

Ces demandes sont une sorte de brillante excuse  à laquelle aucun policier ne peut résister et ainsi permettre à quiconque de sortir de la limite des 500 mètres - une sorte de «faille Balfour» créée par le confinement.

Malgré cela, il est important de souligner que nous verrons probablement aussi des manifestations réelles, il y a une grande et importante rage ultra-orthodoxe dans la région, et on s'attend également à voir des manifestations importantes le soir de la fête.

La police a déclaré qu '"un certain nombre de demandes ont été soumises pour des manifestations à travers le pays, et celles-ci seront examinées comme d'habitude".

* "la faille de Balfour" fait référence au fait que les restrictions du gouvernement durant le confinement ne s'appliquent pas aux manifestants qui ont l'habitude de manifester devant la résidence du premier ministre se situant rue Balfour à Jérusalem. 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

 

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi