En Israël : il organise sa faillite, perçoit le chômage alors qu'il est millionnaire

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
En Israël : il organise sa faillite, perçoit le chômage alors qu'il est millionnaire

En faillite et au chômage il s'avère que c'était un millionnaire avec de nombreux actifs

Il y a quelques mois, L. s'est déclaré en faillite après avoir cessé de rembourser ses nombreuses dettes.

Mais récemment, après avoir été arrêté ,par hasard p,ar la police, il s'est avéré qu'il s'agit d'un millionnaire qui conduit des véhicules de luxe et possède de nombreuses propriétés.

L., un habitant du Néguev dans la soixantaine, s'est récemment déclaré en faillite et s'est inscrit au chômage, mais une petite erreur qu'il a commise a révélé sa véritable histoire et le fait qu'il est un millionnaire avec de nombreux actifs et qui doit beaucoup d'argent à ses créanciers.

Il y a quelques semaines, des détectives ont arrêté L. l'unité centrale de la police du Néguev sous le commandement du sénateur Eitan Amar, après qu'une grande quantité de drogue a été trouvée dans son véhicule. .

L. a été mis en examen pour possession d'une drogue non destinée à la consommation personnelle et a en même temps une enquête a commencé sur le fait que, bien qu'il ait été déclaré en faillite, il possédait un véhicule de luxe.

"Quelque chose nous a interpellé dans sa conduite, nous avons donc décidé d'enquêter sur sa situation financière en profondeur", explique une source policière, et au cours de l'enquête les enquêteurs ont été choqués de découvrir que cet homme prétendument en faillite,  percevant des indemnités du chômage et qui a trompé de nombreux créanciers possède plusieurs stations de taxis, des biens immobiliers et une Mercedes valant plus d'un demi-million de shekels.

Le point culminant est survenu au moment où les enquêteurs ont découvert que le nom de sa défunte mère était enregistré auprès de plus de 20 taxis, il semble qu'il a utilisé des hommes de paille pour enregistrer ses actifs à leur nom, afin d'empêcher toute possibilité de retracer sa fortune personnelle avec ses nombreux actifs et de devoir payer ses dettes.

La détention de L. a été prolongée de quatre jours et il est soupçonné de blanchiment d'argent, de fraude aux créanciers, de faillite et d'évasion fiscale pour un montant d'environ six millions de shekels. "Il a été choqué que nous l'ayons arrêté", raconte une source policière. "Il pensait que c'était juste une affaire de drogue, mais quand il s'est rendu compte que ça allait plus loin il a cessé de coopérer avec nous et s'est muré dans le silence ."

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi