En Israël, elle lui demande de mettre un masque elle se fait tabasser dans l'ascenseur

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
En Israël, elle lui demande de mettre un masque elle se fait tabasser dans l'ascenceur

 

La semaine dernière dans le nord d'Israël, une femme de 70 ans fait remarquer à un homme qui est entré dans l'ascenseur avec elle qu'il devait porter un masque.

La demande a rapidement conduit à de graves violences de la part de l'homme, Oshri Edri, 39 ans, du Krayot. La femme a été évacuée à l'hôpital avec des ecchymoses et des saignements dans l'œil. Edri a été arrêté et cette semaine un acte d'accusation grave a déjà été déposé contre

L'incident s'est produit mercredi dernier à 08h10.
La locataire est entrée dans l'ascenseur et Edri est également entré avec elle. La locataire, âgée de 70 ans, lui a demandé de porter un masque sur le visage et il lui a répondu que ce n'était pas ses affaires.

Elle a répété la demande et en réponse il lui a craché dessus.  Il a continué avec quatre coups violents portés à la tête avec la main et a ajouté un autre coup au genou jusqu'à ce qu'elle tombe au sol.

Mais comme ça ne suffisait pas et comme le montrent les images de la caméra de sécurité, alors que l'ascenseur descendait au rez-de-chaussée, Edri a continué à frapper la femme et est sorti de l'ascenseur sans se retourner.

La femme a réussi à sortir de l'ascenseur une longue minute plus tard, avec l'aide de l'un des voisins. Elle a été évacuée vers l'hôpital Haemek d'Afula avec des ecchymoses et des saignements dans l'œil. La caméra de sécurité a permis à la police d'atteindre le suspect en peu de temps et de l'arrêter.

Dimanche, un acte d'accusation a été déposé contre Edri devant le tribunal d'instance de Nazareth pour avoir agressé une femme âgée et il est actuellement toujours en détention. Il y a trois ans, un acte d'accusation a été déposé contre lui pour avoir agressé un ami.

Il a été examiné par un agent de probation qui a estimé que les chances que le même accusé commette une infraction similaire étaient faibles. Il a finalement été condamné à 150 heures pour l'intérêt public uniquement.

La femme de 70 ans se rétablit désormais chez elle. Elle a déclaré que les passages à tabac étaient très douloureux et qu'elle espérait que l'agresseur recevrait une punition sévère.

L'avocate Najma Hive, qui représente l'agresseur  au nom du bureau du défenseur public, a répondu: «Il s'agit d'un jeune homme normal qui est entré en conflit avec un voisin. Il a collaboré avec les enquêteurs et a fourni une version des événements et a exprimé ses regrets . "Une fois que nous aurons étudié les documents d'enquête, nous serons en mesure de traiter les accusations."

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi