En Israël, des effets secondaires plus importants pour la seconde injection du vaccin anti-covid

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
En Israël, des effets secondaires plus importants lors de la seconde injection du vaccin anti-covid

«Mon corps est devenu fou»: une infirmière vaccinée contre Corona raconte les effets secondaires

Une infirmière de 34 ans du centre du pays qui a reçu la deuxième dose de vaccin contre le corona, a commencé à souffrir deux heures plus tard d'effets secondaires tels que maux de tête, vertiges, faiblesse, douleurs musculaires.

. «Je ne voudrais pas que les gens ne soient pas vaccinés, il faut juste savoir,simplement, que les effets secondaires du deuxième vaccin pourraient être plus importants», dit-elle.

Et qu'en disent les experts?

D. une infirmière de 34 ans dans un hôpital du centre du pays, qui ne souffre d'aucune maladie d'origine ou allergique et ne prend pas de médicaments, a reçu la seconde injection pour le vaccin anti-covid et a commencé à souffrir d'effets secondaires.

À sa connaissance, elle n'est jamais été contaminée par le virus auparavant et a même été testée à plusieurs reprises dans le cadre de son travail.

«Je ne voudrais pas que les gens ne soient pas vaccinés», souligne-t-elle dans son discours qui se veut avant tout apaisant

"il est juste important que les gens sachent que les effets secondaires lors de la seconde injection sont plus importants.
J'ai reçu le premier vaccin il y a exactement 22 jours et je n'ai eu aucun effet secondaire, pas de douleur du tout.
Alors que j'avais mal quand j'ai été vacciné contre la grippe.
La seule chose qui s'est produite après la première injection du vaccin est que j'ai eu mal là où j'ai été piquée pendant quelques jours."

Elle ajoute que "le deuxième vaccin n'ai rien à voir avec le premier.
j'ai été vaccinée vers 10 heures du matin, vers midi j'ai commencé à avoir de très fortes nausées et aussi des vomissements. Je sentais que ça n'allait pas."

"J'avais mal à la tête, des vertiges, me sentant faible. Plus tard dans la journée, j'ai eu des douleurs musculaires insensées, comme si j'avais la grippe, les muscles me faisaient mal et un peu de frissons."

"Ensuite j'ai ressenti comme des brûlures, j'avais vraiment chaud. J'avais de très fortes nausées, je ne pouvais pas manger. J'avais des crampes d'estomac. Mon corps est devenu fou, j'ai pris du Dexmol, et j'ai pris 50 gouttes d'Optalgin liquide."

"Je n'ai pu m'endormir que ce matin. Quand je suis allé" aux toilettes en me levant, je me suis sentie faible. Je me suis recouchée aussitôt."

«Je me suis levée ce matin, je me sens faible mais bien. Je n'ai pas de nausées ni de douleurs musculaires, je n'ai plus de frissons,."

j'ai contacté l'infirmière de a caisse,  elle a dit que les informations sur les effets secondaires devaient être transmises et que de nombreuses personnes ressentaient des effets secondaires plus graves avec le deuxième vaccin.

J'ai parlé avec deux autres femmes ici qui se sont senties mal après le vaccin, une personne avec des signes de grippe qui n'est pas venue travailler aujourd'hui et une autre avec des frissons, des nausées et des douleurs musculaires. Mais certaines des personnes que nous avons vaccinées hier se sentent bien.

Le Dr David Dvir, médecin de famille et chef du service de soins primaires de l'United Health Insurance Fund, rassure : "En Israël, un cas unique de réaction anaphylactique (effondrement du système nécessitant un traitement immédiat) a été observé, sur plus d'une demi-million de personnes vaccinées."

"Autrement dit, les cas graves sont extrêmement rares. "
Dans tous les cas, lorsque vous ne vous sentez pas bien, vous pouvez toujours consulter votre médecin de famille de manière et dans les cas extrêmes, vous pouvez vous rendre aux urgences.

"Il est important de noter que le ministère de la Santé travaille à la mise en place d'un site Web qui présentera des données sur les effets secondaires chez les vaccinés afin d'assurer une transparence totale sur le sujet.  "

Le Dr Uri Lerner de l'organisation Mada'at ajoute que "Il a été constaté que la fréquence des effets secondaires augmente avec la deuxième dose. Cependant, aucun effet grave ou à long terme n'a été signalé. Dans tous les cas, il est important de signaler les effets secondaires inhabituels au médecin de famille. "

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi