Élections israéliennes et coronavirus l'alliance improbable

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Élections israéliennes et coronavirus l'alliance improbable

Des bureaux de vote prévus pour les victimes du coronavirus

Des bureaux de vote pourraient être créés à travers le pays pour les électeurs qui se trouvent encore en isolement des 14 jours requis  après leur retour de Chine, de Thaïlande et d'autres pays d'Asie.

Le directeur général du Comité central des élections, Orly Ades, et le directeur général du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman Tov, se sont réunis lundi pour discuter de l'impact de la propagation du coronavirus COVID-19 lors des élections du 2 mars.
Ils ont déclaré que des bureaux de vote pourraient être créés à travers le pays pour les électeurs qui sont dans les 14 jours d'isolement requis après leur retour de Chine, de Thaïlande et d'autres pays asiatiques. Des dizaines d'Israéliens entrent dans cette catégorie, a déclaré le Comité central des élections.
 

"Actuellement, les bureaux de vote sont dans des lieux publics, donc le ministère de la Santé a demandé de l'aide dans cette affaire", a déclaré le Comité central des élections dans un communiqué.
Le comité a déclaré que des bureaux de vote spéciaux devraient être ajoutés pour les personnes isolées, ils ne seraient pas dans les mêmes bâtiments que les autres bureaux de vote. Ils pourraient même être placés dans des centres de santé.
On craint également que le virus ne réduise le taux de participation ou soit utilisé par un parti pour décourager les électeurs de partis rivaux de voter. Une autre possibilité discutée était que le ministère de la Santé mettra en place une hotline le jour du scrutin pour éviter les rumeurs concernant une épidémie de virus dans les zones à faible participation électorale.
Le ministre de la Santé Ya'acov Litzman a rejoint la réunion après avoir voté à la Knesset.
Un vote à la Knesset sur la formation d'un comité de députés pour lutter contre le coronavirus prévu pour lundi a été reporté à l'issue des élections du 2 mars .
Le député bleu et blanc Zvi Hauser, qui a initié l'effort de former le comité, a dit qu'il était regrettable qu'aucun consensus n'ait pu être trouvé pour traiter une question aussi urgente.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi