Écoles en Israël: étudier selon les directives du ministère de la santé est impossible

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Carmel Shama HaCohen, maire de Ramat Gan,

Le système éducatif est revenu à la normale conformément aux directives strictes émises par le ministère de la Santé, telles que l'ouverture des fenêtres dans les salles de classe, même si les climatiseurs fonctionnent et que les élèves et les enseignants doivent porter des masques tout au long des cours. Alors que les températures grimpent parfois à 40 degrés, étudier dans les salles de classe selon ces directives devient parfois impossible.

Carmel Shama HaCohen, maire de Ramat Gan, s'oppose fermement aux directives du ministère de la santé.

"C'est très complexe, je ne suis pas sûr que cela puisse fonctionner. Nous avons parlé que si les choses empirent, nous reporterons le retour dans les classes supérieures pour dimanche", a déclaré Shama Cohen.
"Nous avons contacté les experts de l'hôpital de Sheba et avons obtenu l'approbation  que les fenêtres peuvent être fermées pendant la semaine où la chaleur extérieure atteint près de 40 degrés "

"Nous avons des enseignants qui font fonctionner les climatiseurs dans les écoles à partir de six heures du matin, sinon il est impossible d'apprendre"

Se référant à la directive sur le port du masque: "Nous sommes très libéraux à cet égard et ce n'est pas la loi que nous appliquons strictement dans les écoles. Nous sommes là pour aider les enfants à se sentir bien durant les cours" Voir un garçon ou une fille souffrant d'asthme, et les obliger à porter un masque est la meilleure façon de les rendre fous ou anxieux, ce n'est pas la fin du monde de retirer le masque pendant dix minutes. "

Combien de temps pensez-vous que ces directives vont durer?

"Il y a des décisions qui sont justes indiquées sur du papier mais non appliquées dans la vie réelle, comme deux mètres entre les enfant. Il n'y a pas de telles classes,.
Cela ne peut se faire que si nous mettons les enfants dans une salle de sport"

Avez-vous quelqu'un à qui parler au ministère de l'Éducation?
"J'ai contacté hier le nouveau ministre de l'Éducation Galant. Je lui ai souhaité bonne chance dans le poste et lui ai demandé de prendre sa première décision d'annuler le 07:55 pour nouvel horaire de l'ouverture des portes.
Fixons l'ordre d'arrivée des écoles, tant au lycée qu'au primaire. Donnez-nous la possibilité d'ouvrir les portes à des heures habituelles"

Combien de parents ont choisi de ne pas envoyer leurs enfants à l'école en raison de ces directives?
"Environ 10% des parents ont décidé de ne pas envoyer les enfants avant la fin de l'année en raison des circonstances."

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi