Diplômes d'excellence pour des terroristes détenus en Israël par l'UNESCO

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
des terroristes diplômés en droit international et sur les droits de l'homme par l'UNESCO

Nouvelle absurdité de l'UNESCO:  des cours sur les droits de l'homme dispensé à des terroristes en prison.

L'ONU finance des cours pour des terroristes coupables d'actes terroristes en Israël et actuellement détenus dans la prison de Jaffa.

L'UNESCO, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, parraine un programme universitaire spécial en collaboration avec l'Université Al-Najah de Naplouse, sur les droits de l'homme, pour des terroristes condamnés et détenus dans les prisons israéliennes.

En août 2018, l'Université Al-Najah a annoncé sur son site officiel qu'une cérémonie avait eu lieu à la prison de Nafha pour 61 détenus << vedettes >>, qui avaient suivi un cours sur le droit international et les droits de l'homme.

La cérémonie était organisée par la Chambre de la démocratie et des droits de l'homme de l'UNESCO à l'Université Al-Najah, en collaboration avec le Fatah et le ministre des détenus et des prisonniers libérés.

L'un de ces prisonniers "star", dont le diplôme a été délivré par l'université, est Al Hajazi Abu Shehmed, qui, selon le certificat, a participé au "cours de formation de 15 heures à la prison de Nafah". Et pourquoi est-il en prison?  Eh bien, Abu Shahmad est l'un des initiateurs d'un attentat-suicide en 2002 sur le marché Mahane Yehuda à Jérusalem, où six personnes ont été assassinées, et il purge pas moins de six condamnations à perpétuité pour ses actes. En effet, il excelle dans les droits de l'homme !

Un autre diplômé du cours est un autre membre de l'équipe d'Abou Shahmad appelé Moetaz Al-Haimuni d'Hébron, qui a été reconnu coupable de son implication dans la préparation de la même attaque sur le marché.

En plus de sa formation aux droits de l'homme, au cours de son emprisonnement, Al-Himmuni a réussi à obtenir un diplôme d'études secondaires, a suivi un cours de calligraphie arabe, un cours de peinture et est l'auteur de trois ouvrages littéraires, selon une information de la Radio Al Bald. 

Mais cela ne s'arrête pas là :  les diplômés sont également six prisonniers terroristes, dont Yasser Abu Bakr, responsable de l'attentat de 2002 à Netanya, dans lequel un bébé de 9 mois a été assassiné (condamné à 115 ans de prison en 2004 ).

La cérémonie de clôture du cours a eu lieu avec la libération de Khalid al-Qarm et a réuni des personnalités de haut rang de l'Autorité palestinienne. Le programme de l'UNESCO a été lancé en 1992 et comprend plus de 700 institutions dans 116 pays.

Selon Elhanan Gruner du site Internet Jewish Voice, qui a révélé le diplôme du terroriste, "les autorités israéliennes et la plupart des médias ignorent la situation et, au lieu d'utiliser la force contre les terroristes afin de fournir une réponse sur la scène internationale, nous voyons comment les terroristes qui ont assassiné des Juifs sont célèbrés dans les prisons.israéliennes "

Ann Herzberg, conseillère juridique d'ONG Monitor et représentant de l'ONU, a déclaré: "Il n'y a rien de plus ridicule que des terroristes qui ont assassiné des civils israéliens et n'ont exprimé aucun remords, recevant un certificat des droits de l'homme avec un cachet officiel de l'ONU."

La direction des prisons rapporte: "Les représentants de l'UNESCO n'entrent pas dans les prisons et nous ne permettons pas aux détenus d'étudier. Les tentatives de production de "Pike News" par les prisonniers de sécurité et par des parties étrangères ayant un intérêt direct à nuire à la résilience du public en Israël ne sont pas à leur première initiative de destabilisation"

L'UNESCO n'a pas encore répondu à ces allégations.     

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi