Des tests laboratoires indépendants démontrent l'efficacité du masque facial fabriqué en Israël

Actualités, Alyah Story, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Des tests laboratoires indépendants, démontrent l'efficacité du masque facial fabriqué

 

Le SonoMask a montré une capacité à neutraliser le nouveau coronavirus avec une efficacité de 99,34% dans le cadre d'essais réalisés par le laboratoire de test ATCCR en Chine, a annoncé samedi le fabricant de tissus et développeur israélien Sonovia, basé à Ramat Gan .

Les masques antiviraux réutilisables de Sonovia sont recouverts de nanoparticules d'oxyde de zinc qui détruisent les bactéries, les champignons et les virus, ce qui, selon elle, peut aider à arrêter la propagation du coronavirus.

Les résultats de la plus récente série de tests ont montré que le masque a la capacité de neutraliser les traces tombées de SARS-COV-2 dans les 30 minutes après avoir été en contact avec le tissu. Il a également été prouvé que le SonoMask conservait ses propriétés protectrices pendant 55 cycles de lavage.

«Suite à ce résultat exceptionnel notre produit à la formulation de sonochimie antivirale dédiée - nous pouvons désormais assurer au public que notre SonoMask travaille en permanence,et rapidement pour neutraliser la propagation du COVID-19», a déclaré Shai  Hershcovici, PDG de Sonovia.

«Nous sommes fiers de notre dernière réalisation qui aidera les gens à se sentir en sécurité et à protéger leurs proches, tout en restant l'option la plus écologique sur le marché des EPI.

Sonovia a également participé à des essais avec Adler Plastic en Italie plus tôt cette année, travaillant à la création d'une solution pour les tapis et autres types de tissus. La société s'est vantée d'un taux d'efficacité de 99,999% contre les bactéries au cours du cycle d'essai pilote.

En outre, le fabricant de tissus israélien a attiré la coopération de grandes marques telles que Gucci, Chanel et Adidas, travaillant sur le projet d'accélérateur Fashion for Good Plug and Play - et gagnant un investissement de 250000 $ pour leur innovation.

«Nous voyons notre technologie  transformer notre vie quotidienne, qui pourrait être inclue dans tous les textiles : des vêtements que nous portons, aux textiles de notre maison, les textiles dans nos espaces publics, dans les transports publics et bien sûr comme mesure de protection dans le lieux de travail et instituts médicaux - d'une manière qui garantit un environnement plus sûr pendant ces périodes inhabituelles », a déclaré Liat Goldhammer, directrice de la technologie de Sonovia.

Le laboratoire qui a testé le masque s'appelle ATCCR.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi