Des T-Shirts à croix gammée pour promouvoir l’amour et la paix

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Des T-Shirts à croix gammée pour promouvoir l’amour et la paix

Le site de conception de vêtements Teespring basé aux États-Unis, vend des tee-shirts et des sweatshirts imprimés avec des croix gammées visant à en faire un «symbole d'amour et de paix».

Les vêtements, créés par KA Designs et vendus sur le site, affichent tous de grosses croix gammées. On peut y voir le symbole associé aux nazis aux couleurs de l’arc-en-ciel avec le mot «Paix», un autre avec le mot «Zen». Sur un troisième on lit le mot  « amour» et un quatrième, noir, montre une spirale de swastikas. Ils coûtent entre 20 et 35 $.

"Chez KA, nous explorons les limites. Nous les poussons vers l'avant ", a déclaré la société, décrivant les produits. "Faisons de la croix gammée un symbole d'amour et de paix. Ensemble, nous pouvons réussir. "

Avant d'être utilisées par le régime nazi d'Hitler, les croix gammées (swastikas) étaient reconnues comme des symboles bouddhistes et hindous portant des associations positives comme l'harmonie et la bonne fortune. KA Designs tente de relier le signe aujourd’hui hautement négatif à ses origines plus amicales.

La société a même fait une vidéo promotionnelle affirmant que les nazis «avaient pris la croix gammée, l'avaient tournée à 45 degrés et l'avaient transformée en un symbole de haine, de peur, de guerre, de racisme, de pouvoir».

Obscène et immonde

Obscène et immonde

"Ils ont stigmatisé la croix gammée, ils ont gagné, ils ont limité notre liberté ... ou peut-être pas", poursuit la vidéo. « La swastika revient."

Sur certains des T shirts vendus par KA Designs, la croix gammée reste tournée à 45 degrés, identique au symbole nazis.

Dans un post sur Facebook, dimanche, le directeur exécutif du Congrès Israélien-Juif et le militant israélien Arsen Ostrovsky ont qualifié les T-shirts "d’obscènes et immondes".

"C'est peut-être un symbole de paix", a-t-il écrit. "Mais ce n'est certainement pas ce à quoi il est principalement associé aujourd'hui".

Ostrovsky a également pointé Teespring du doigt pour avoir cherché à «profiter au nom de l'art, en essayant de transformer ce symbole nazi irréparable de la haine et du meurtre en un symbole de « l'amour et de la paix ».

"Ils ne sont pas seuls dans ce domaine, cependant. Au cours des dernières années d'autres entreprises de vêtements ont cherché à faire de même", a-t-il déclaré. "Ce n'est pas seulement naïf, mais extrêmement offensant. Quelle sera la prochaine étape ? Utiliser les symboles ISIS pour promouvoir l'égalité des genres? "

"Espérons que la direction comprendra l'ampleur de son erreur et du tort causé, et retirera ces articles immédiatement", a conclu Ostrovsky. Il a ajouté que la tentative de réhabiliter la croix gammée "suscitera probablement beaucoup d'émotions".

Le site Teespring.com a vendu plusieurs chemises à croix gammée dans le passé, tout en se référant à la signification hindoue du symbole.

Teespring et KA Designs n'ont pas encore répondu aux demandes de commentaires.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

  1. israeliablog@gmail.com'‘Ami Artsi עמי ארצי

    Le truc, c’est que les nazis n’ont rien inventé. Le salut nazi est volé aux Romains, la croix gammée est volée aux Indiens chez qui elle existe depuis très, très, très longtemps. Elle s’appelait swastika. Elle était symbole de paix, d’harmonie, etc… Exactement l’opposé de ce qu’en ont fait ensuite les Nazis.

    Wikipedia le précise d’ailleurs « un symbole que l’on retrouve en Europe (y compris dans l’art chrétien), en Afrique, en Océanie, aux Amériques (Amérique précolombienne chez les Mayas et amérindiens Navajos et Kunas) et en Asie jusqu’en Extrême-Orient. Il apparaît à l’époque néolithique pour la première fois dans la préécriture de la culture de Vinča. Cette ubiquité temporelle et spatiale lui a parfois valu le nom de « symbole universel ». On peut le décrire comme une croix composée de quatre potences prenant la forme d’un gamma grec en capitale (Γ), d’où le nom de croix gammée qui lui est parfois donné.

    Ce symbole est actuellement utilisé en Asie et tout particulièrement en Inde. Il est le symbole premier du jaïnisme, considéré par ses adeptes comme le plus favorable de tous les symboles. Dans l’hindouisme il possède de nombreuses significations sacrées et, en particulier, il représente le dieu Ganesh qui est fort populaire ; c’est toujours un symbole omniprésent chez les bouddhistes. En Chine, il symbolise l’éternité. »

    Les Skinheads n’était pas du tout un mouvement néo-nazi à l’origine mais exactement l’opposé. Le nom a été volé par ces néo-nazis et leur look a été volé aux punks.

    Bref, ces gens-là n’ont jamais rien inventé, ils volent tout à d’autres.

    Je comprends que nous voyons en elle le nazisme, et tout l’innommable horreur qu’il nous a infligé. Mais je crois que cette initiative n’est pas pro-nazie, au contraire. Je pense qu’elle veut reprendre ce symbole que les nazis ont volé, détourné et profondément et durablement sali.

    C’est en ce sens que je comprends la phrase « Ils [les Nazis] ont stigmatisé la croix gammée, ils ont gagné, ils ont limité notre liberté … ou peut-être pas », poursuit la vidéo. « La swastika revient. »

    Je comprends la motivation de ceux qui veulent redonner à ce symbole son sens initial, le reprendre aux Nazis qui se le sont appropriés, et il n’y a pas 36 manières de le faire. Plus on attend et plus on offre ce symbole au nazisme; plus on attend et plus on établit le nazisme propriétaire légitime de ce symbole, alors qu’il n’est pas à lui, ne l’a jamais été (bien que les Nazis eussent voulu le contraire) et ne doit jamais le devenir.

    Il n’est pas possible d’ « utiliser les symboles ISIS (l’organisation Etat islamique) pour promouvoir l’égalité des genres » car l’utilisation de ce symbole n’a jamais eu de sens positif, il a toujours symbolisé la guerre et la conquête. Ce parallèle est donc complètement déplacé.

    Mais il faut être très prudent concernant la réintroduction de la swaztika, car il est certain que les néo-nazis essaieront de la voler à nouveau pour prétendre défendre des valeurs positives.

    ‘Ami Artsi עמי ארצי

    Répondre
    1. israeliablog@gmail.com'‘Ami Artsi עמי ארצי

      Si nous devions éviter d’utiliser les symboles détournés par les nazis, devrions-nous cesser d’utiliser le maguen David sous prétexte qu’il a été le signe distinctif que les Nazis nous ont obligés à porter sur nos vêtements ?

      Et si nous portions un T-shirt avec un maguen David géant, les gens auraient-ils légitimité à considérer que nous faisons ce que les Nazis nous ont imposé ?

      Non. Parce que le maguen David ne vient pas du nazisme.

      Il est important de bien comprendre que la swaztika non plus.

    2. israeliablog@gmail.com'‘Ami Artsi עמי ארצי

      Les nazis ont utilisé ce symbole pour le pervertir, le salir, pendant 12 ans…

      Depuis combien de temps et dans la culture de combien de peuples, la swaztika existe avec un sens diamétralement opposé à celui que lui a donné le nazisme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi