Des pierres tombales juives servaient de renfort à un château autrichien

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
les Juifs d'Ebenfurth ont été expulsés le 26 août 1671

Des pierres tombales juives trouvées dans les murs d'un château autrichien après 400 ans

La plus ancienne des pierres tombales remonte à la date hébraïque du 8 Tevet 5383 (11 décembre 1622) et appartient à Elieser, fils d'Abraham Mose.

Les rénovations effectuées au cours du premier semestre de 2020 au château d'Ebenfurth, en Autriche , ont révélé quelque 28 pierres tombales juives et fragments de pierres tombales datant du 17e siècle.

Découvertes dans les fondations des murs au fur et à mesure des rénovations, les pierres tombales marquent une découverte étonnante des vestiges perdus depuis longtemps de la communauté juiveLe mur faisait partie des renforts structurels pour défendre la ville contre l'invasion de l'Empire ottoman de 1683.

"La découverte peut être décrite comme une grande surprise,  car on ne savait pas jusqu'à présent que ces pierres tombales et fragments de pierre tombale représentant l'âge d'or de la communauté juive d'Ebenfurth existaient ", a écrit Johannes Reiss, directeur du Musée juif autrichien à Eisenstadt.

Selon Jewish Heritage Europe, toutes les pierres seront exposées dans une exposition spéciale au château d'Ebenfurth et une plaque commémorative sera érigée.

Après plusieurs siècles de colonisation et d'expulsion, les premiers Juifs ont été documentés à Ebenfurth en 1614. Reiss a écrit qu'entre 1652 et 1671, Ebenfurth, un petit village de l'est de l'Autriche, avait la plus grande communauté juive de Basse-Autriche sur 48 communautés.

Cependant, les Juifs d'Ebenfurth ont été expulsés le 26 août 1671 et, depuis lors et jusqu'en 1867, il existe très peu d'informations sur les résidents juifs. L' Anschluss nazi (annexion) de l'Autriche en 1938 a signalé le glas de la communauté.

Le bâtiment qui abritait l'ancienne synagogue d'Ebenfurth a été rasé en 1994, mais la passerelle, datant de 1670, a été préservée et sert maintenant de monument à l'ancienne communauté juive de la ville.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi