Des hommes d'affaires israéliens seront invités à une conférence à Bahreïn

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le seul homme d'affaire palestinien qui sera présent

Envoyé américain au Moyen-Orient: des hommes d'affaires israéliens seront invités à une conférence à Bahreïn

Après que les Etats-Unis eurent annoncé qu'ils n'inviteraient pas les représentants officiels israéliens à la conférence , Jason Greenblatt déclare que "les hommes d'affaires israéliens pouvant contribuer à la conversation seront invités". Greenblatt a également déclaré que les Palestiniens ne font pas que boycotter mais travaillent saboter consciencieusement la conférence

La Maison Blanche n'invitera pas de représentants officiels israéliens  à la conférence de Bahreïn à la fin du mois pour que la réunion reste apolitique. Cependant, des hommes d’affaires d’Israël seront invités. C'est ce que l'ambassadeur américain au Moyen-Orient, David Greenblatt, a déclaré mardi à New York. L'émissaire a déclaré qu '"Israël ne participera pas à la conférence, mais des hommes d'affaires israéliens, qui peuvent contribuer à la conversation, seront invités".

Greenblatt a expliqué qu'il avait été décidé de ne pas inviter de responsables israéliens parce que les Palestiniens avaient décidé de boycotter la conférence: "Nous ne voulions pas que cet événement soit un événement politique." "Nous n'allons pas demander un engagement pour les transferts des fonds, mais plutôt des idées et des retours à leur sujet, mais d'un autre côté, ce ne sera pas une séance de photos, ce sera  quand même plus que cela", a-t-il déclaré.

En outre, il a déclaré que les dirigeants palestiniens travaillaient  non seulement au boycott, en demandant aux pays arabes de ne pas participer , mais aussi "à noircir l'atelier de Bahreïn et à encourager un boycott contre la conférence".

Le bureau du Premier ministre à Jérusalem a déclaré que la décision de ne pas inviter de représentants officiels avait été prise en coordination entre Israël et les États-Unis. Des sources palestiniennes ont déclaré que le ministre palestinien des Finances, Shukri Bishara, avait été invité à participer à la conférence à Bahreïn, mais qu'il n'avait pas encore annoncé s'il y participerait.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi