"Des étoiles sans ciel": nouvelle exposition de Yad Vashem

Actualités, Israël, Musée - Exposition, Sorties - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Source: NRG, 4 avril 2015

Le dimanche 12 avril prochain, le musée Yad Vashem de Jérusalem inaugurera une nouvelle exposition intitulée "L'enfance dans la Shoah - Des étoiles sans ciel". L'exposition sera consacrée à la vie des 1,5 millions d'enfants assassinés au cours de la Shoah, ainsi qu'à celle des enfants ayant survécu.

Le vernissage de l'exposition aura lieu le 12 avril à midi, en présence de l'auteur Aharon Appelfeld, lui-même enfant lors de la Shoah, du Président de Yad Vashem Avner Shalev, ainsi que de la Directrice de la section musée de Yad Vashem et responsable de l'exposition Yehudit Inbar. [...]

L'exposition est axée sur huit thèmes principaux: les jeux, l'étude, l'amitié, qui suis-je ?, le travail, la maison, la famille et les rites de passage. A l'entrée, une installation vidéo décrira le monde de l'enfance tel qu'il était avant la Shoah. Puis, en avançant dans la salle d'exposition proprement dite, les visiteurs entreront dans une forêt symbolique composée de 33 arbres; chacun de ces arbres contient une histoire principale, ainsi que d'autres histoires développées sur des écrans digitaux. Certains arbres représentent également des sujets plus généraux comme les homes d'enfants ou les mouvements de jeunesse. [...]

Pour Yehudit Inbar, responsable de l'exposition, "la Shoah a brutalement mis fin à l'enfance. Dans de nombreux cas, les enfants ont dû travailler pour contribuer à la subsistance de la famille et encourager leurs parents à continuer leur lutte désespérée pour la survie. Ils sont cependant resté des enfants et, dès qu'ils le pouvaient, ils jouaient, riaient, écrivaient des histoires et dessinaient pour exprimer leurs craintes et leurs espoirs. Leurs dessins, journaux intimes, poèmes, musiques, lettres et jouets nous offrent une vision fascinante du monde de l'enfance dans l'ombre de la Shoah. Leur vitalité, leur créativité, leur imagination, la finesse avec laquelle ils percevaient les relations entre personnes, leur détermination à survivre et à garder espoir malgré les circonstances - tout ceci illustre la puissance du potentiel des enfants."

 

Sources: NRG - 1er avril 2015, Yeshiva World News - 3 avril 2015

Traduction: Julien Pellet


Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi