Des archéologues israéliens auraient découvert le village biblique d’Emmaüs

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Des archéologues israéliens auraient découvert le village biblique d’Emmaüs.

Des archéologues israéliens auraient découvert le village biblique d’Emmaüs.

Des archéologues israéliens auraient découvert le véritable lieu de la ville biblique d’Emmaüs, où Jésus est apparu pour la première fois à deux disciples après avoir été crucifié et ressuscité, selon le Daily Mail.

Les chercheurs ont découvert des vestiges d’une fortification vieille de 2.200 ans à Kiriath-Jearim, une colline située à la périphérie d’Abou Ghosh, un village proche de Jérusalem.

Les murs massifs de la fortification hellénistique auraient été construits par le général séleucide qui a vaincu Judah Maccabée, le chef juif évoqué dans le récit d’Hanoukka.

Des archéologues israéliens auraient découvert le village biblique d’Emmaüs.

Des archéologues israéliens auraient découvert le village biblique d’Emmaüs.

Israel Finkelstein, professeur à l’Université de Tel Aviv, qui dirige le projet archéologue avec Thomas Romer et Christophe Nicolle du Collège de France, affirme maintenant que la colline et le village doivent être identifiés comme étant Emmaüs.

Dans le christianisme, Emmaüs est significatif puisque Jésus est apparu à deux de ses apôtres sur le chemin de la ville après sa crucifixion et sa résurrection. Dans Luc 24: 13-35, la ville est décrite comme étant fortifiée et à environ 11 km à l’ouest de Jérusalem.

Cependant, Benjamin Isaac, professeur émérite d’histoire ancienne de l’Université de Tel Aviv, a averti qu’il existe au moins deux autres sites à proximité qui peuvent également être Emmaüs. « C’est une hypothèse et cela reste une hypothèse », a-t-il expliqué.

Kiriath-Jearim est également décrit dans la Bible comme l’un des endroits où se trouvait l’arche de l’alliance avant que le roi David ne l’emporte à Jérusalem. L'arche de l’alliance a été construite pour contenir les dix commandements.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi