Des affiches comparant Gaza à Auschwitz distribuées sur un campus de l’Illinois

Actualités, Antisémitisme/Racisme, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Des affiches comparant Gaza à Auschwitz distribuées sur un campus de l’Illinois

Une affiche comparait le sionisme au nazisme, qualifiant Gaza de «plus grand camp de concentration au monde».

Un étudiant de l'université de l'Illinois a découvert samedi des piles d'affiches antisémites dans la bibliothèque. Un prospectus demandant la fin du «privilège juif» avait fait des vagues à travers le campus plus tôt la semaine dernière.

L'une d'elles, retrouvée épinglée à un mur, répétait les accusations de l'affiche précédente, qui se lit comme suit: «La fin du privilège blanc ... coupe la fin du privilège juif.» Un tableau montrant le pourcentage élevé de juifs fréquentant plusieurs grandes universités américaines avait été imprimé sous les mots: «Pourquoi ont-ils un privilège spécial quand il s'agit des meilleures universités?» Au bas de l'affiche figuraient les hashtags # Black-LivesMatter, #WeAreAllMuslim et #WhitePrivilege.

Une deuxième affiche contestait les lois mondiales contre le déni de l'Holocauste et une troisième critiquait le retrait de l'Université de la nomination de Steven Salaita pour cause de tweets anti-israéliens. Il avait également remis en question l'influence des dons juifs à l'université. Une autre affiche de cette série comparait le sionisme au nazisme, qualifiant la bande de Gaza de «plus grand camp de concentration au monde».

L'un des prospectus trouvés sur le campus la semaine dernière

L'un des prospectus trouvés sur le campus la semaine dernière

Chaque affiche se termine par l'affirmation que son contenu n'est pas antisémite, avec des variantes pour ce dernier dépliant: «Défendre la Palestine n'est pas antisémite. Ce n'est pas diffamatoire. Cela n'insulte personne. C'est de la justice sociale ».

L'auteur de ces affiches est inconnu. L'organisation du campus Hillel a convoqué une réunion la semaine dernière pour les étudiants et le doyen des étudiants qui a été contacté par des étudiants bouleversés par les dépliants. Hillel a demandé à l'université de mener une enquête complète sur la question et de «s'attaquer à la culture du campus qui permettrait un tel ciblage haineux des juifs».

Mercredi soir, l'université a publié une déclaration dénonçant les affiches et affirmant qu'une enquête avait été ouverte. «Les actes qui invoquent la haine ou la violence envers les membres de notre communauté ne seront pas tolérés sur notre campus», disait la déclaration, signée par le chancelier Michael D. Amiridis.

Eva Zeltser, présidente de l'université Rohr Chabad House, a partagé les affiches offensantes sur les médias sociaux, recueillant des milliers de points de vue. "On dirait que l'antisémitisme est toujours bien vivant", a-t-elle déclaré dimanche, notant qu'elle avait également reçu une menace de mort.

En outre samedi, 100 tracts avec des croix gammées dessinés à la main ont été éparpillés à travers la cour du centre d'étudiants juifs de Chabad à Wall Street, juste en face du campus universitaire de technologie de Virginie.

L'incident a eu lieu un jour après l’annonce de Chabad de l'accueil prévu du renommé survivant de l'holocauste Rabbi Nissen Mangel pour une conférence à Virginia Tech en avril.

Source :Jpost

Vos réactions

  1. apz82@orange.fr'salomon

    Ces personnes qui distribuent des infos pareilles devraient se rendre en Israel, et ne pas s’en laisser compter, par je ne sais quel prophète de malheur, qui lui-même n’a jamais connu le froid (moins de 20°) en hiver en Pologne, la faim qui tenaillait nos malheureux et malheureuses, dans des camps sales, souvent atteint de tiphus, tuberculose, , remplis de vermine etc…. c’est une infamie grotesque . Les personnes vivant à Gaza n’ont pas l’air d’être affamées, elles ne ressemblent en rien aux déportés de 1939/40. Monsieu Abbasr s’en met plein les poches comme Arafat, et profite de la manne de l’Europe avec nos impôts, pendant que SON PEUPLE traine les pieds dans une corruption que l’on peut imaginer. CEUX QUI DONNENT CE GENRE D’INFORMATION SONT DES MENTEURS.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi