De la chauve-souris en passant par la Pangolin mais où est donc passé le patient zéro ?

Actualités, Contre la désinformation, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
De la chauve-souris en passant par la Pangolin mais où est donc passé le patient zéro ?

La Chine s'approche du patient zéro infecté par le coronavirus et qui n'a aucun lien avec le marché de Wuhan

Le premier patient de Covid-19 connu dans le monde est un homme de 55 ans qui a été infecté par le Coronavirus en novembre 2019. Selon le South Morning China Post. L'homme est un résident de la province du Hubei, mais pas un résident de la ville de Wuhan qui a jusqu'à présent été considérée comme le foyer du virus.

Aucun lien non plus avec le marché aux poissons de Wuhan, qui était soupçonné d'être l'endroit où le virus est passé de l'animal à l'homme.

Sur le marché, de nombreux animaux exotiques sont vendus pour se nourrir, et le virus semble provenir d'un tel animal exotique.

Un grand nombre des premiers patients détectés à Wuhan fin décembre et début janvier ont visité ce marché.

Cependant, trouver un patient qui a probablement contracté auparavant et qui n'a jamais visité le marché augmente la probabilité qu'une personne ait mis la maladie sur le marché, et que l'infection vivante avait eu lieu bien avant.

Avant même de localiser ce cas, la principale revue scientifique The Lancet a décrit une personne infectée par la maladie au 1er décembre 2019 et qui n'avait aucun lien avec le marché aux poissons. Trouver une deuxième personne de ce genre permet de débarrasser le marché aux poissons de la culpabilité.

On pense toujours qu'il s'agit d'un virus qui a commencé avec un animal exotique qui est mangé ou consommé comme médicament traditionnel.

Les animaux peuvent contracter différents types de virus corona, bien que le virus actuel semble avoir une mutation qui ne lui permet pas d'infecter les animaux. La source de la maladie est la chauve-souris, car le virus qui a  infecté l'homme partage 96% de ses gènes avec un virus corona connu qui attaque les chauves-souris.

Mais manger des chauves-souris n'est pas si courant à Vuhan donc une nouvelle hypothèse est née - la chauve-souris a transmis le virus à un autre animal, et c'est lui qui a été mangé. Il a été constaté que le virus de la chauve-souris est similaire à la corona trouvée dans les pangolins, de mignons mammifères recouverts d'écailles  qui sont menacés d'extinction en Chine car ils sont tués pour être consommés.
Le pangolin est considéré  comme un traitement traditionnel contre l'impuissance masculine. Ainsi, l'une des études  est que la chauve-souris a transmis le virus à Pangolin, qu' il l'a transmis aux humains.

On ne sait toujours pas si le patient de novembre est bien le premier patient corona, et il n'est pas certain que le premier patient sera jamais découvert, car de nombreuses personnes transmettent facilement la maladie et ne savent pas du tout qu'elles l'ont. Pourtant, le traçage de la source est important, car si nous savons exactement d'où vient le virus, nous pouvons pas assurer que nous n'obtiendrons pas une nouvelle mutation, peut-être plus dangereuse, dans un avenir proche

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi