Le chef israélien Eyal Shani transforme la pita en un plat gourmet

Actualités, Cacheroute, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le chef israélien Eyal Shani transforme la pita en un plat gourmet

Le célèbre chef Eyal Shani a lancé une révolution alimentaire israélienne mondiale, et tout a commencé avec la pita.

Eyal Shani est le chef cuisinier le plus célèbre d'Israël, et pas seulement parce qu'il est juge dans une émission de télé-réalité populaire, MasterChef Israel. Il aurait lancé l'engouement du «chou-fleur entier rôti» dans le monde entier et entamé une révolution gourmande en farcissant des pitas moelleuses avec des garnitures peu conventionnelles, allant de légumes cuits avec soin à un énorme cheeseburger. Il compte actuellement plus d'une douzaine de restaurants dans le monde, notamment en Israël, à Paris, à Vienne, à Melbourne et à New York.

Le chef cuisinier israélien Eyal Shani et son célèbre chou fleur rôti

Le chef cuisinier israélien Eyal Shani et son chouchou, le chou fleur rôti

Mais c'est beaucoup plus que le simple nombre de restaurants ouverts par Shani qui définit son influence: c'est son approche de la nourriture israélienne et le soin et l'attention portés aux ingrédients qui rehaussent les saveurs de la cuisine israélienne moderne. Shani explique: «Chaque ingrédient a un esprit. Vous devez cuisiner l'esprit de la nourriture, pas seulement sa chair. "

Shani a également un profond respect pour la pita, vu en particulier dans sa chaîne de restaurants Miznon, qui se concentre exclusivement sur la façon dont la cuisine haut de gamme peut être servie comme cuisine de rue israélienne, le tout farci à l'intérieur d'une pita. "La pita est une poche de génie. La pita sait faire les choses que les chefs ne savent pas faire. "

Eyal Shani, et ses partenaires ont récemment ouvert un nouveau restaurant kasher appelé Malka dans l'Asia House de Tel Aviv, reprenant ce qui était autrefois Liliyot. Après avoir ouvert de nombreux restaurants, c'est le premier restaurant kasher de Shani.

Le restaurant fonctionne comme une entreprise sociale qui forme et emploie des jeunes à risque, ce qui est une continuation du travail que le restaurant précédent a entamé. Malka embauchera des jeunes à risque, en les formant comme cuisiniers, via une organisation appelée ELEM. L'organisation aide à fournir aux jeunes à risque des conseils personnels, collectifs et professionnels.

Ce restaurant est ouvert du dimanche au jeudi de 18h00 à 2h00. Kasher certifié par la Rabbanut de Tel Aviv.

Source : myjewishlearning.com

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi