Antisémitisme : réaction du président du CRIF . Agression et viol à Créteil.

Actualités, Antisémitisme/Racisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Lutte contre l'antisémitisme

 

Réaction du Président du CRIF / agression – viol Créteil.

Violente agression à Créteil : pour le Président du CRIF, la lutte contre l’antisémitisme doit être déclarée « grande cause nationale ».

Comme nous l’indiquions précédemment, un jeune couple juif a été victime d’une terrible agression dans son appartement à Créteil1 le 1er décembre, de la part de trois individus qui avaient repéré les lieux et les avaient « pistés » avant de les attaquer. La jeune femme a également été violée.

ALLIANCE a pu joindre le Président du CRIF, Roger Cukierman, qui se déclare scandalisé. Il nous a livré des détails sur le déroulement de l’agression.

« Le garçon a été attaché par les trois individus tandis que la jeune fille était violentée. Elle a subi des attouchements sexuels… Les agresseurs ont pris la CB du jeune homme, l’ont forcé à leur donner le code en lui enfonçant un revolver dans la bouche. L’un d’entre eux est allé retirer de l’argent, les autres ont dérobé tout ce qu’ils pouvaient dans l’appartement. Ils ont tenu des propos violemment antisémites du type Vous les Juifs, vous avez de l’argent. Deux des agresseurs ont été interpellés très rapidement, le troisième aujourd’hui. Il semblerait qu’il s’agisse de récidivistes ».

Selon nos dernières informations, ils auraient effectivement roué de coups un septuagénaire de la communauté, le 10 novembre dernier. Ils étaient cette fois armés d’un pistolet automatique et d’un fusil à canon scié.

Roger Cukierman souligne que le CRIF compte sur la justice pour prendre des sanctions sévères : « Nous avons aussi demandé à plusieurs reprises à la Garde des Sceaux, que les peines prononcées contre les auteurs de violences antisémites soient systématiquement publiées au niveau national, pour que les « candidats » à ce type d’actes crapuleux et nauséabonds, sachent à quoi ils s’exposent : il faut conjuguer l’éducation-la prévention et la répression ».

Face à la persistance des préjugés antisémites, le CRIF considère que la lutte contre l’antisémitisme doit être déclarée grande cause nationale. « Il faut associer toutes les forces vives de la nation, en tout premier lieu l’Education Nationale car on ne naît pas antisémite, on le devient.

Il faut apprendre aux enfants, dès l’âge de cinq ou six ans, le respect de l’autre et du vivre ensemble. L’antisémitisme est un fléau, un cancer pour la nation tout entière. »

Le CRIF a bien entendu pris contact avec la famille des victimes, l’assurant de son soutien : « Nous partageons leur émotion, leur peine et leur indignation ».

Information de dernière minute : on apprend ce soir que deux des individus interpellés sont soupçonnés d’être les auteurs de l’agression, le troisième étant considéré comme leur complice. Les trois ont été mis en examen pour « violence en raison de l’appartenance religieuse et association de malfaiteurs », par le parquet de Créteil.

Les deux hommes impliqués directement dans le cambriolage de lundi, sont également poursuivis pour vol avec armes, extorsion, séquestration et viol en réunion.

Cet événement dramatique souligne une nouvelle fois que l’antisémitisme est malheureusement très présent dans la société française actuelle et qu’il s’y manifeste de multiples façons. Espérons que l’appel du Président du CRIF, trouve l’écho nécessaire au sein des instances gouvernementales et que cela se traduise par des initiatives fortes.

 

Lydie Levine

 

 

 

1 – Dans le quartier du Lac à Créteil.

 

Vos réactions

  1. marianoluis2003@yahoo.fr'elcaramanchon

    Malheureusement ce genre de « Crime », qu’il soit antisémite, raciste, machisme anti femme, etc…….est en nette progression et n’est pas prêt de disparaître.
    Les associations qui soit disant prêchent la paix, l’égalité et la fraternité, ne se font pas trop entendre. Ce genre de dérives n’est pas né de la dernière pluie. Les sectes médiatiques, faussement humanistes, contribuent indirectement à cette escalade en semant la confusion.
    Nous vivons dans un monde de fous, en plein déclin. Le drame, c’est que ceux que nous appelons et croyons sages et qui sont présentés comme tels, sont pénétrés d’arrogance; des aveugles qui conduisent la « masse » dans un gouffre moral et spirituel et par conséquent de misère.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi