Les clowns passent à l’attaque dans le sud d’Israël

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les clowns passent à l’attaque dans le sud d’Israël

Une fillette de dix ans a été attaquée mardi par un clown qui lui a pulvérisé un produit irritant sur le visage, dans le quartier de Nahal Ashen à Beersheva, dans le sud d’Israël.

Selon la mère de l'enfant, la fillette s’est rendue au parc du quartier pour jouer avec ses amis mais elle est rentrée chez elle assez rapidement, se plaignant de démangeaisons aux yeux.

Elle a raconté avoir été attaquée par deux clowns qui l'ont aspergée avec quelque chose. Ses parents ont appelé une ambulance. Lors de l'examen à l'hôpital, les médecins ont constaté qu'elle souffrait également de brûlures dans le cou.

Le père de l'enfant, Amir Zagdon, est parti à la recherche des clowns, qui étaient apparemment des adolescents, mais ne les a pas localisés.

C'est l'événement le plus récent en Israël lors duquel les clowns ont été vus ou signalés. Les clowns essayent habituellement d'effrayer les étrangers, et les autorités ne sont pas en mesure d'expliquer cette nouvelle tendance étrange.

Des adolescents ont été arrêtés à Rishon LeZion, des enfants de 12 ans ont été arrêtés à Dimona, ainsi qu'un jeune adulte à Ramla. Ils étaient tous déguisés en clowns et tous intimidaient activement des étrangers.

Aucun lien avec "Ça"? On a du mal à y croire

Aucun lien avec "Ça"? On a du mal à y croire

Hier (mardi), Channel 2 a diffusé les images d'un mineur déguisé en clown à Yavne: "Je suis le clown de Yavne", a déclaré le garçon, "je fais cela parce que cette ville est ennuyeuse. Je ne suis pas en train de tuer des gens, seulement d’effrayer les enfants ".

Un agent de police, Boaz Hamami, également interviewé par Channel 2, a déclaré que le danger était double: pour les personnes qui sont paniquées par les clowns et pour les clowns eux-mêmes, qui pourraient finir par être abattus par les agents de sécurité ou par des citoyens inquiets, répondant avec violence à la vue d'un clown attaquant des enfants.

Cette tendance semble être sans lien avec le roman d'horreur « Ça » de Steven King, malgré les soupçons contraires.

Le roman a été publié à l'origine en 1986. Une nouvelle adaptation cinématographique a récemment été réalisée. Le film est projeté en Israël et ailleurs, mais cette nouvelle tendance alarmante semble complètement déconnectée du film.

Des clowns ont également été observés aux États-Unis, au Canada, en Italie et dans d'autres pays lors de l'été 2016. Les producteurs de « Ça » ont refusé toute connexion avec les frasques des clowns, assurant que ce n’était pas un coup de pub pour le film.

Stephen King lui-même a demandé à la population de ne pas réagir de façon excessive aux clowns dans le monde réel, en disant que la plupart des clowns sont bons. Mais les personnes souffrant de coulrophobie (peur des clowns) ne sont pas convaincues.

« Hello les gars, il est temps d’apaiser l’hystérie des clowns, la plupart d’entre eux sont bons, réjouissent les enfants, font rire les gens »- Stephen King (@StephenKing) 3 octobre 2016

Amir Zagdon, le père de la fillette attaquée à Beersheeba, a déclaré: "Je suggère à tout le monde de leur casser la figure, nous avons assez à faire avec la réalité tendue dans laquelle nous vivons en Israël".

Source : Jpost

 Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi