Coronavirus/Israël : détecter les personnes infectées avec des radars protégeant les frontières d'Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Un système radar protégeant les frontières d'Israël surveillera les patients atteints de coronavirus

Deux systèmes radar militaires développés par Elbit et Israel Aerospace Industries ont été adaptés par l'équipe nationale d'urgence de la direction de la recherche et du développement de la défense (DDR & D) pour surveiller et mesurer à distance les signes vitaux des patients atteints de coronavirus en utilisant une combinaison de radar et d'électrodes capteurs optiques.

Le pouls, la fréquence respiratoire et la température seront mesurés à l'aide de la combinaison de capteurs radar et électro-optiques du système. Ils seront affichés sur un moniteur pour qu'un médecin les examine en toute sécurité dans un environnement stérile sans contact avec le patient et sans risque d'infection. 

Les données sont affichées dans une interface utilisateur graphique qui facilite les processus de prise de décision.

«La combinaison des capacités technologiques des industries de défense et des capacités extraordinaires des officiers du DDR & D nous permet d'adapter des systèmes développés à des fins de sécurité pour répondre aux besoins médicaux face à la menace du coronavirus», a déclaré le colonel A. «Le système que nous avons adapté est basé sur des radars et des caméras thermiques et peut mesurer à distance les signes vitaux des patients

Le ministère de la Défense a déclaré avoir effectué un test réussi et la prochaine étape de développement sera le dépistage et la priorisation des soins aux patients sur la base d'une analyse des données vitales.

Selon Elbit, le radar est capable de «surveillance à distance de haute précision des paramètres physiologiques».

Le premier système de détection est basé sur différents radars, dont un très sensible développé par EchoCare, diplômé de l'incubateur high-tech Elbit Systems. Le deuxième système de détection est une «électro-optique unique avec des capacités thermiques» développée par la société de défense.  
«L'intégration des sous-systèmes de détection et la fusion de données en temps réel nous permettront d'effectuer des tests COVID-19 rapides à quelques mètres de distance», a déclaré Elbit dans un communiqué, ajoutant: «Un tel système de test pourrait nous permettre d'appliquer des récupérations de renseignement pour identifier les modèles et fournir des informations précieuses pour améliorer les procédures médicales dans la lutte contre le virus. »
«L'objectif du test était de déterminer la fiabilité et l'accessibilité des systèmes. À la suite de ce test, des plans sont en cours pour la mise en œuvre de ces systèmes dans les centres médicaux », a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi