Coronavirus : Vous avez demandé plus de temps ? Votre prière est exaucée

Actualités, Alyah Story, Billet de Claudine, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Nous voulions du temps. Ne plus courir après lui. Faire une pause. Prendre le temps, prendre son temps. Savourer le temps qui s'écoule, apprécier une balade parce que devenues rares.
Nous revenons à l'essentiel par obligation et peut-être que l'essentiel deviendra une habitude.
N'est-ce-pas l'essentiel ?:-)

Le temps est suspendu mais il n'est pas perdu. Nous devons en profiter, c'est une opportunité inouïe qui s'offre à nous tous.
Nous pouvons, là, tout de suite décider de faire tout autre chose.

Les obligations sont aussi suspendues alors pourquoi ne pas profiter de ce nouvel élan de liberté, de ce temps plutôt que d'attendre, sagement, qu'il passe , dans l'espoir d'un retour d'un avant que l'on a bien souvent honni, par habitude.

Les habitudes, les codes sont brisés. Tout peut être réinventé.

Le temps, ce bien si précieux, vient de se démultiplier, se dérouler sous vos yeux, tel un tapis rouge.

Chaussez les bottes des septs lieues pour vous déplacer là où vous voulez, en virtuel, et armé de la baguette magique de la fée marraine créer votre nouvelle vie, dessiner vos rêves et décider de ce que nous n'accepterez plus après cette mise en "quarantaine" de votre vie d'avant.

Les compteurs sont remis à zéro. Profitons-en pour revisiter notre vie, bien des aspects ont été oublié ou balayé par les mots "pas le temps ".

Aujourd'hui, ces mots sont remplacés par "j'ai du temps" et ça se voit ; les appels téléphoniques sont plus longs, plus nombreux, plus intenses.
Après tout, ne sommes nous pas tous dans le même bateau ? Ne vivons nous pas, tous, un événement mondial. La seule obligation que nous ayons est de lâcher prise, le plus réel lâcher prise qui soit, celui qu'aucun livre d'avancement personnel n'aurait pu mieux décrire !

Les décisions durant cette pause seront les vôtres pas celles liées à ces obligations. Le temps n'est plus compté mais il peut être conté pour peu que vous trouviez les mots qui vont avec, les vôtres. C'est aujourd'hui que tout peut changer. Profitons de cette grâce qui nous est accordée. Les projets sont comme des prières, ils ne se réalisent que si ils sont bien formulés et avec ferveur .

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi