Coronavirus : Les Israéliens de retour des pays asiatiques sont-ils vraiment mis en quarantaine?

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les voyageurs atterrissant à l'aéroport Ben Gourion
(crédit photo: AVSHALOM SASSONI / MAARIV)

Les Israéliens de retour des pays asiatiques sont-ils mis en quarantaine?

Les Israéliens qui ont débarqué doivent rentrer chez eux et rester en quarantaine. Mais pour la plupart, cela signifie utiliser les transports en commun pour s'y rendre.

Le ministère de la Santé a indiqué dimanche que tous ceux qui venaient de Chine, de Thaïlande, de Singapour, du Japon, de Corée du Sud, de Hong Kong, de Macao ou de Taïwan sont obligés de se mettre en quarantaine à domicile. Le problème est que pour y arriver, certains doivent utiliser les transports en commun, ont rapporté lundi les médias israéliens.

Depuis que le ministère a publié son annonce, les voyageurs atterrissant à l'aéroport Ben Gourion reçoivent un message SMS demandant aux personnes souffrant de fièvre, de toux ou de tout autre symptôme d'approcher immédiatement la station MDA de l'aéroport.
Pour ceux qui ne présentaient aucun symptôme, il n'y avait aucune instruction.
Ceux qui ont entendu parler de l'annonce faite par le ministère n'ont reçu aucune autre instruction que de rentrer chez eux et de rester en quarantaine pendant 14 jours.

Le ministère de la Santé a répondu à l'enquête de Channel 13, déclarant que "l'avis est sorti hier; le message doit être changé. Nous avons dit aux compagnies de téléphonie cellulaire de changer le texte".

Jusqu'à présent, ceux qui ont atterri doivent rentrer chez eux et rester en quarantaine. Mais pour la plupart, cela signifie utiliser les transports en commun pour s'y rendre.

"Je monte dans un train avec un millier de personnes", a déclaré à Ynet Haim Tahor, un Israélien de retour de Thaïlande. "Si je suis infecté, je les infecterai tous. C'est une catastrophe: ils donnent des instructions et ne font rien d'autre."

La plupart de ceux qui retournent en Israël se mettent volontairement en quarantaine de peur d'infecter les gens, mais pas tout le monde. "Il y a de l'hystérie partout ici et je ne comprends pas ce que nous sommes censés faire", a expliqué Tahor.

"Nous avons atterri ici et personne ne nous a expliqué quoi faire. Mes enfants ont quitté la maison de peur d'être infectés, mais il y avait des enfants dans l'avion et ils iront à l'école. Et si je m'assois à la maison, comment vais-je faire des courses? Comment vais-je manger? Je ne suis pas censé aller dehors? Je ne comprends pas  " S'exclama Tahor.

Un passager qui est revenu de Chine a également déclaré à Ynet qu'il devait prendre le train pour rentrer chez lui car il n'y avait pas d'autre moyen pour lui de s'y rendre. Ce qui était encore plus surprenant, c'est que personne ne l'a vérifié à son arrivée. "Quand j'ai atterri en Israël, personne ne m'a vérifié; personne n'a pris ma température ou quoi que ce soit."

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi