Coronavirus : Le footballeur israélien Eran Zahabi a dû quitter la Chine et rentrer en Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
coronavirus israel Eran Zahabi en Thailande rentre en israel

 

Le footballeur Eran Zahabi a dû rentrer de Chine temporairement en Israël suite à la propagation du virus Corona, mais ses enfants ne sont pas acceptés dans les milieux éducatifs par la crainte suscitée par leur arrivée de Chine  les parents des élèves ont exigé leur exclusion.

Le footballeur à succès, Eran Zahabi , qui joue dans la ligue chinoise et y vit avec sa femme et leurs trois enfants, a dû abandonner la Chine, arrêter ses vacances familiales en Thaïlande et rentrer directement en Israël, suite à la propagation du  Coronavirus en Chine .

Son épouse, Shay Zahavi , a été interviewée mercredi sur la chaîne 12 et a déclaré qu'après leur arrivée en Israël et l'intégration temporaire des enfants dans le milieu éducatif, elle a été forcée de les retirer en raison de la panique des parents qui craignaient que leurs enfants soient infectés par le virus Corona.

" Nous avons mis les filles à la maternelle à Rishon Letsion et après 4 jours, le ministère de la Santé a demandé à tous ceux qui étaient venus de Chine depuis deux semaines d'être isolés", a déclaré Zahavi.

J'ai décidé de sortir les petites de la maternelle pendant deux jours, même si le ministère de la Santé m'a dit que cela ne s'appliquait pas à moi parce que je me suis promené pendant une semaine sans isolement, mais j'ai choisi d'exclure parce que je comprends vraiment la panique des parents.

Des tests sanguins ont été fait et mes enfants n'ont rien, tout va bien

Chez les enfants qui doivent entrer dans le cadre, cette situation est également très difficile pour eux. "

«Je pense que nous nous sommes enfuis à temps. C'est drôle de dire que nous nous sommes enfuis, mais c'est comme ça. Juste avant de quitter la maison, on parlait d'un virus se propageant dans toute la Chine. C'est stressant, mais nous ne pensions pas qu'il atteindrait ce niveau. Xi a poursuivi en racontant l'expérience de son point de vue: "Sur le terrain, il n'y avait pas de grande panique parmi les Chinois, la majorité portait des masques et je me suis dit que s'il n'y avait rien de grave." Nous savons tous que cela ne s'est pas passé et chaque jour  nous recevions  de plus en plus de messages stressants. "

La menace du "virus corona" chinois continue de se propager à travers le monde .
Chaque jour, le nombre d'infections augmente, des provinces chinoises entières ont été fermées et des analyses sont faites dans les aéroports du monde entier afin de localiser et d'isoler les patients potentiels, ce qui est désormais le seul moyen de faire face à la nouvelle menace virale.

Une bonne raison pour nos représentants en Chine, la famille Zehabi de rentrer chez eux, en Israël.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi