Construction du Tramway : les résidents de la ville de Bat-Yam ne peuvent plus dormir

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
La construction du tramway empêchent les résidents de dormir

 

Les travaux de tramway sont loin d'être terminés et le bruit infernal dans les rues Yoseftal et Balfour ébranle les maisons des voisins et les empêche de dormir.


Tous les soirs, vers 20 heures, nous commençons à entendre les forages et le bruit de la scie métallique, explique l'un des résidents de la rue Yoseftal, qui souffre depuis longtemps de la construction du tramway à Bat Yam.

Le travail est effectué presque toute la journée, et  la nuit aussi à cause du retard sur le planning, c'est un préjudice considérable pour les voisins qui ne peuvent plus dormir ni l ejour ni la nuit.

"Des camions arrivent, déchargeant des marchandises, du ciment, les travailleurs se crient, sciant le métal, tout cela dans les petites heures de la nuit jusqu'à quatre et cinq heures du matin c'est devenue une routine nocturne", décrit un résident sous la fenêtre de sa chambre.

Les résidents ont contacté la société NTA, qui exécute les travaux, et on leur a dit que les travaux de nuit étaient effectués pour des raisons de sécurité. "Si tel était le cas, ils fermeraient la route pour des raisons de sécurité. Mais quand vous travaillez à 21h00, la circulation est fluide, alors en quoi la soirée est-elle différente des matinées, "Les habitants s’interrogent, et certains se sont rapprochés des ouvriers sur le terrain"

"Ils nous ont dit que ce n'était pas une question de sécurité, mais de retard dans le planning", déclare avec colère un voisin.

Il n'y a aucune considération pour les civils, nous n'avons personne vers qui nous adresser NTA a déclaré "NTA effectue les travaux nécessaires sur la Ligne rouge pour la construction de voies ferrées, et nous travaillons avec l'approbation des autorités compétentes. Nous nous excusons pour les perturbations temporaires et nous nous efforçons de réduire le bruit autant que possible."

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi