Comment un camion de Falafel devient le restaurant israélien le plus célèbre de Boston ?

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
restaurant de cuisine juive à Boston Simcha-shakshuka

Un camion Falafel devient un célèbre restaurant israélien dans la banlieue de Boston

Avec des plats séfarades aux arômes d'Israël, de Turquie, d'Afrique du Nord et de la Péninsule ibérique, Avi Shemtov, 34 ans, espère, avec ces plats de la culture juive,  partager l'histoire du voyage mondial du peuple juif.

Le chef Avi Shemtov est depuis près de dix ans l'un des pionniers de la scène culinaire à Boston. En 2010, il a ouvert le Chubby Chickpea, l'un des premiers food trucks de la ville, servant une restauration rapide de style israélien allant du falafel, au shawarma en passant par les fameuses boulettes de pois chiche.

Il y a deux ans, il a lancé Tapped Beer Trucks, la première flotte mobile de bières et de vins locaux de la région.

Shemtov, âgé de 34 ans, a longtemps rêvé d'ouvrir un restaurant à service complet pour offrir aux clients de la région de Boston une touche contemporaine des plats séfarades et israéliens inspirés de ses racines turco-israéliennes.

Ces dernières années, Shemtov se préparait pour ce rêve en peaufinant son concept par l'ouverture de restaurants éphémères qui affichaient toujours complets.

Finalement, Avi Shemtov ouvre son restaurant, un vrai restaurant, pas un restaurant éphémère et plus de camion
L'ouverture a eu lieu en mars dans sa ville natale de Sharon, une banlieue située à une trentaine de kilomètres au sud de Boston.

Le nom de son restaurant est Simcha ce qui signifie joie et célébration en hébreu, il doit le choix de ce prénom à sa grand-mère paternelle.

En 1949, ses grands-parents avaient fuit la persécution de leur Turquie natale et se réinstallent en Israël, où son grand-père ouvre un étal de légumes sur le célèbre marché Mahane Yehuda à Jérusalem. Quand son père d'origine israélienne a immigré aux États-Unis alors qu'il était tout jeune homme, il s'est lancé immédiatement dans le secteur de la restauration.

Avi Shemtov, depuis sa plus tendre enfance, a toujours aimé la nourriture traditionnelle séfarade et israélienne.

« Contrairement aux autres enfants de notre âge, nous mangions ce qu'ils n'aimaient pas :
salade d'aubergines et houmous, agneau braisé, œufs à la sauce tomate, ou shakshuka» déclare-t-il

L'ambiance du restaurant est confortable et accueillante avec 38 places assises sur 400 mètres carrés il est ouvert le soir du mardi au samedi et brunch le dimanche.
Le bar sert des bières artisanales locales et propose également un menu de dégustation.
Shemtov fabrique également des "pita" faits maison avec un mélange de farines de blé entier et de farine blanche et cuits dans un four à bois à 900 degrés fabriqué sur mesure pour son restaurant.

Qu'est-ce qu'il y'a au menu?
Les petites assiettes comprennent plusieurs variétés de houmous, dont l’une à base de haricots et de thrina cultivés dans le Maine et un autre à base de haricots blancs et de bacon.

Vous trouverez également des carottes marocaines caramélisées servies avec du sirop de fleur d’oranger, une polenta crémeuse aux pois chiches avec une sauce et du fromage feta bulgare.

Et puis, il y a la salade de poulpe, qui est servie avec du zhug vert, de la sauce piquante traditionnelle yéménite et des légumes marinés.
Avi Shemtov a développé ses recettes à base de poulpe, sa version est imprégnée d'un mélange d'épices séfarades qui se marie parfaitement à ce fruit de mer, populaire dans la cuisine méditerranéenne.

Le poulet frit yéménite, qui lui a été inspiré par une visite à Nashville, est un des plats cultes de sa carte.
Il a recréé l'aliment de base du Sud, salé et recouvert de farine de pois chiche et servi avec une sauce épicée au zhug. Shemtov a déclaré que le poulet était devenu le deuxième plat le plus populaire de son restaurant, juste derrière l'houmous.

Shemtov tient à remercier son père, son chef, de lui avoir enseigné ses compétences en commerce alimentaire et sa mère, une assistante sociale, de lui avoir transmis ses compétences relationnelles.

Les parents de Avi Shemtov prennent leurs repas au restaurant de leur fils. Et, Shemtov a révélé que son père est devenu un fan de sa recette à base de poulpe !

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi