Comment tuer un Juif ? Appel à manifester aujourd'hui à Paris

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Comment tuer un Juif l'incitation à la haine , l'éducation à la haine chez les enfants palestiiniense et dans les manuels scolaires

"Les dirigeants palestiniens ont mis en place un incubateur pour élever des enfants comme des terroristes

Les enfants palestiniens apprennent à l’école comment poignarder un juif dans un programme de "lavage de cerveau" avec une "l'incitation à la haine", selon Israël.
La vidéo qui explique comment tuer les Juifs en Israël pour les anglophones :

Danny Danon, le nouvel ambassadeur d'Israël à l'Organisation des Nations Unies, a exhorté le Conseil de sécurité à faire une déclaration contre ce qu'il a décrit comme «une incitation qui alimente la terreur".

Son discours faisait écho à une augmentation de la violence au Moyen-Orient avec huit Israéliens tués dans des attaques terroristes palestiniennes, la plupart par des coups de couteau, dans le dernier mois,

Danny Danon a dit devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies: «Quand un enfant palestinien revient de l'école et qu-il ouvre (sic) la télévision, il ne voit pas Barney ou Donald Duck, il voit des meurtriers dépeints comme des héros.

"Quand il ouvre un manuel, il ne lui enseigne pas sur les mathématiques et la science, il lui enseigne la haine."

Brandissant une photo, il a dit: "Cette image est enseignée dans les collèges, dans les lycées, dans les écoles élémentaires.

«Au lieu d'éduquer à la paix et la tolérance, la direction palestinienne fait un lavage de cerveau des enfants en les incitant à la haine.

"Les dirigeants palestiniens ont mis en place un incubateur pour élever des enfants comme des terroristes."

Skynews a été incapable de confirmer les prétentions de M. Danon sur les écoles palestiniennes.

M. Danon a accusé le président palestinien Mahmoud Abbas de mener une «incitation dangereuse» et à la «diffusion de mensonges» disant qu'Israël essaie de changer le statu quo délicat existant sur le Mont du Temple et la Mosquée al-Aqsa.

La mosquée a été à l'origine des récentes tensions – cet endroit est vénéré par les juifs comme le Mont du Temple et il est aussi le troisième lieu saint de l'Islam.

M. Danon a déclaré qu'Israël ne serait pas d'accord à une présence internationale dans l'enceinte, ajoutant qu’une « telle intervention serait contraire au statu quo existant depuis plusieurs décennies».

La réunion d'urgence du Conseil de Sécurité - appelé par les Etats arabes au milieu de la violence croissante dans la région - a souligné l'amertume et l’approfondissement de la méfiance entre les deux parties, après des décennies de conflit.

Riyad Mansour, l'ambassadeur palestinien à l'ONU, a déclaré devant le conseil que la question de la protection "est devenue plus urgente que jamais" en raison de ce qu'il a appelé l'agression israélienne "contre notre peuple palestinien sans défense", y compris à al Aqsa.

Pendant ce temps, quatre Palestiniens ont été abattus près de la frontière entre Gaza et Israël lors d'affrontements avec les forces israéliennes.

Les affrontements ont éclaté dans la bande de Gaza où les Palestiniens approchaient de la clôture frontalière avec Israël.

Ils auraient jeté des pierres sur les soldats, qui ont alors ouvert le feu.

Quelques heures avant, un Palestinien s’est présenté comme journaliste avant de poignarder et de blesser un soldat israélien. Les collègues du soldat ont alors tué l'attaquant.

un terroriste abattu par l'armée israélienne tsahal il se faisait passer pour un journaliste

un terroriste abattu par l'armée israélienne tsahal il se faisait passer pour un journaliste

 


Le B’nai B’rith France et l'Union des Médecins Dentistes Pharmaciens Juifs de France appellent à participer au rassemblement de solidarité avec le peuple israélien

Dimanche 18 octobre à partir de 18h Devant l’Ambassade d’Israël à Paris

3 rue Rabelais 75008 Paris

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi