Comment le fondateur de jforum, Moïse Cohen Sebban, s'est rendu responsable de la pire des infamies

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Billet de Claudine, communication, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
moise cohen sebban le salopard de la communauté

Alors que j'ai reçu pour la énième fois la newsletter de Jforum à laquelle je me suis jamais inscrite et, d'où j'ai tenté de me désinscrire autant de fois (il semble que l'administrateur du site, soit ne sait pas gérer une mailing-list, soit au vu du petit nombre de leurs abonnés persiste à garder même ceux qui ne veulent plus la recevoir).

Un comble alors qu'il fanfaronne avoir 160 000 abonnés !

Bref, cette newsletter demandait, cette fois-ci, à ses "chers lecteurs" de leur faire l'aumône de quelques euros afin qu'il puisse accomplir leur si noble mission pour laquelle le Ciel , rien que ça, les avait missionné .

J'en ai eu une nausée, à peine répressible, en me souvenant de l'origine de ce site.
J'espère que vous êtes bien attachés à vos sièges parce qu'il va y avoir des turbulences, cela vous donnera également un aperçu de la solidarité juive si jalousée par nos ennemis.

J'ai retenu une chose, de cette incroyable aventure,  c'est que nos pires ennemis ne sont pas si loin de nous.

Ainsi, un jour de fin novembre 2007 nous recevions un appel, à notre service commercial ,basé en Israël, d'un certain monsieur Moïse Cohen Sebban qui prévoyait de créer un site, qui selon ses termes " devait donner un alternative à la voix des radios juives de la communauté et particulièrement à celle du Consistoire"
il semblait se dégager, très nettement, dans son discours un certain ressentiment envers son président en place,  joël Mergui. 

Moïse Cohen Sebban  estimait que l'"on" ne lui donnait pas assez la parole, il lui semblait donc indispensable de créer un site au nom de Jforum dont il avait déjà acheté lui-même le  nom de domaine. (information importante pour la suite)

Plutôt heureuse, dans un premier temps, de voir qu'un nouveau média permettrait d'élever les débats communautaires ( je vais vite déchanter quand je me rendrai compte que le but visé de ce monsieur était de briguer la place du président du Consistoire à laquelle il n'accédera  jamais, heureusement  (preuve que Dieu existe même au Consistoire)

Mais, n'étant pas au courant de ces objectifs pseudo-politiques, (et rien ne dit que je ne l'aurai pas de toute façon fait ce sacré devis.:-) je lui fait donc une proposition avec beaucoup d'enthousiasme après l'avoir rencontré avec toute son équipe à Choisy le Roy où il siégeait comme pharaon sur son trône.

Entrepreneur de bâtiment de métier, il était bien décidé à en découdre avec "l'Establishment" de la communauté juive parisienne et à montrer sa différence.

Evidemment j'ai été choisie par ma prime expérience avec le premier magazine juif sur le net Alliance. Ce qui évidemment était un bon choix. 🙂

Les mois passérent, et sans nouvelles de ce client atypique. Je me suis dit ; il a dû changer d'avis.

Mais surprise, un matin du mois de mars 2008 lorsque mon commercial m'appelle et me dit "va à ta boîte postale le devis est signé avec le chèque du premier acompte"

Plus de 5 mois sans nouvelles et un chèque d'acompte envoyé ?!?
Mais que cache donc cette pulsion épistolaire ?

J'appelle donc Moise Cohen Sebban, il me confirme bien son choix mais avec une condition, celle que le site devra être livré avant le 22 juin date des élections au Consistoire ! Evidemment. 

Cela me semble possible.
Faire un site en 3 mois même si assez complexe est dans nos capacités et je n'hésite donc pas une seconde à donner ma parole, (j'ignorais que mon développeur préféré David déciderai de se marier entre temps.)

Nous commençons donc la création du site.Moïse Cohen Sebban nous indique que son bras droit ou gauche selon le point de vue, prendrait la direction des travaux et validerait les différentes étapes du développement du site.

Nous sommes à quelques jours de la livraison du site lorsque mon cher David m'annonce calmement qu'il se marie ! Et que toute création de sites en cours est suspendue.

J'envoie donc immédiatement un mail à Moïse Cohen Sebban et à son serviteur, afin de les prévenir du retard et attendons ces suggestions.

Il accepte avec bonhomie ce retard et ne renonce pas à son projet.

Les étapes ont bien été validées entre temps; ce qui était un gain de temps considérable.
Au retour de David, quelques jours plus tard, le site est donc mis en ligne.

Nous sommes heureux de cette nouvelle création de notre agence d'autant que le bras droit de Moïse Cohen Sebban a rarement émis une demande de modification, pas même sur la charte graphique, surprenant.

Une création  qui se passe donc sans problème majeur.

il y avait juste un détail que nous ignorions, c'est que le bras droit n'avait jamais donné un droit de regard à Pharaon, Moïse Cohen Sebban.

Le solde étant à payer, c'est à ce moment là que Moïse Cohen Sebban décide de montrer son vrai visage, il refuse de payer le solde, en expliquant que le site ne lui convient pas du tout. Que tout est à refaire.  Rien que ça.

Nous avions beau tenté dargumenter que son bras droit avait pourtant validé le projet.
Il dit clairement "le patron c'est moi" il était temps de le savoir...

A bout d'arguments,  et devant une telle mauvaise foi , je m'engage à refaire le site en suivant ses demande de modifications à la lettre, à condition qu'il règle le solde.
Ce qu'il fait sans hésiter. Il règle le solde par chèque avec un courrier long comme un bras contenant  la liste des modifications demandées.

Toute l'équipe s'y met immédiatement.
Nous soumettons régulièrement les modifications demandés "au patron," qui ne répond pas. Nous avions terminé toute la liste de modifications demandées, mais toujours pas de réponse.

Arrive le moment où l'hébergement du site doit être acquitté, je lui envoie la facture.
Même scénario, pas de réponse et pas de règlement. Les mois s'écoulent.
L'affaire semble tristement close...

Six mois plus tard ,je reçois par mail, une lettre d'un avocat, son avocat, qui me dit que son client porte plainte pour escroquerie que nous n'avons jamais créé de site Jforum et qu'il demande donc le remboursement de toutes les sommes !

C'est tellement idiot comme lettre, car il suffit de se connecter au nom de domaine pour voir le site en ligne ! Enfin !
Mais ,c'est évidemment sans compter sur la perversité de monsieur Moïse Cohen Sebban.

Il a détourné, dans la nuit, son nom de domaine jforum pour le faire pointer vers une page vide.

Je rachète donc immédiatement un nouveau nom de domaine jforum avec le suffixe .info afin de remettre en ligne le site avec ses fichiers. Et j'envoie l'url à son avocat pour preuve de ma bonne foi.

Je pensais en avoir fini avec ce client ! Que nenni...:-) Il m'appelle ,chez moi ,alors que j'étais avec mes enfants, pour me menacer de façon sadique, si j'avais pu le dessiner à ce moment là, j'aurai pu voir sa bave dégouliner sur son triple menton :

" Vous allez perdre votre maison, vous allez aller en prison avec un pyjama rayé (peu d'imagination le vieux bonhomme) vous n'avez aucune culture... vous allez tout perdre "

Ce qui m'interpelle dans cette litanie trempée au vitriol, ce sont les informations d'ordre personnelles qu'il semblait détenir à mon encontre, nous sommes loin, mais même très loin  des doléances d'un client mécontent d'un prestataire.

Outre la perversité de ce monsieur, il semble bien décidé à en découdre avec moi, certainement après les résultats catastrophiques de sa candidature à la présidence du Consistoire, il est arrivé avant dernier, ça ne s'invente pas.

Je vérifie le nom de son avocat et incroyable c'est également le nom de l'avocat de la famille ! Que j'appelle illico pour lui faire part de son délit d'initié. Aussi pourri que son client elle me dit de toute façon c'est votre parole contre la mienne ! Evidemment.

Pas d'autre choix donc, nous nous dirigeons tout droit vers une procédure inique, biaisée, décidée par un type qui se croit au dessus des lois, des hommes et surtout des femmes.

Je trouve une avocate incroyable, elle n'y connaît rien en internet ! Mais à nous deux, il est facile de monter un dossier avec toutes les preuves de la malhonnêteté de ce monsieur et de sa volonté de me détruire personnellement.

Mais une procédure c'est long.

Alors que je suis en Israël, je reçois un appel du commissariat de police de ma ville, pour m'informer d'une convocation sans d'autres explications.
Je m'y rend à mon retour.

Et là surprise, c'était toujour ce Moïse Cohen Sebban qui a écrit au Procureur de la République, pour escroquerie ! Escroquerie ?!?
Pour sa décharge on peut dire qu'il a toujours tenu le même discours, le bougre.

Je n'en reviens pas ! Je réponds, évidemment, à toutes les questions posées par le policier,plutôt bienveillant. Il  me remercie et ajoutera à la fin de l'entretien "Vous voyez vous avez bien fait de venir nous voir." "Si vous le dites" répliquai- je.

Je décide d'envoyer, un mail à ce monsieur, comprenant à quel point sa vindicte est puissante et sa méchanceté sans limite, en lui rappelant que les conflits entre juifs se traitent devant le Beth Din, le tribunal rabbinique.

Après tout, ne portait-il pas une kippa sur la tête ? Il devrait  donc être sensible à ce message l'appelant à la raison, ou du moins à  notre identité commune.
Aucune réponse.

Un ses anciens amis, rencontré lors d'un séminaire ,me dit "je serais tellement heureux si vous  gagniez ce procès, c'est vraiment un sale type pour avoir vécu la même expérience avec lui, il y a quelques semaines "

Deux sentiments ambivalents m'assaillent à ce moment là  "Quoi est ce si difficile de gagner un procès contre lui ?  Et même ses anciens amis le haïssent ?"

Je crois comprendre que si je gagne c'est un miracle même si je prouve ma bonne foi.

Et puis le procès à lieu et contre toute attente je gagne ! Mais Moïse Cohen Sebban n'a pas dit son dernier mot et fait appel ! La haine est une énergie formidable c'est bien connu.

Et je gagne à nouveau !
Débouté de sa demande il est condamné à me verser la modique somme de 500 euros et payer les factures d'hébergement restées à ce jour en souffrance !

Trop heureuse d'avoir gagné un procès alors que beaucoup prévoyait ma défaite, face à cet adversaire qui ne reculait devant rien,  je me fiche évidemment totalement des 500 euros.
J'ai gagné. Ce n'était pas une bataille d'un David contre un Goliath mais pas loin.

Moralité de cette histoire, même juifs il est temps de dénoncer les infamies dont vous avez été victime de la part de nos coreligionnaires qui grâce à notre silence gagne en pouvoir.

Aujourd'hui, avec ce premier article, je me fin à l'omerta dont souffre notre communauté juive, par peur du Lachon Hara, (la médisance interdite dans le judaïsme) .
La plupart ignore que beaucoup deviennent complices en fermant les yeux et en se bouchant les oreilles.

Je suis heureuse, au risque de me faire lyncher par ces hommes pleins d'un égo disproportionné, de dénoncer leur techniques d'intimidations auprès des femmes celles qu'ils considèrent, à tort, comme vulnérables.
Une femme n'est pas vulnérable mais très patiente elle attend toujours le bon moment. Et c'est le bon moment.

Et pour finir rappelons la fameuse citation de Etienne de la Boétie  : "Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux."

Je n'ai pas trouvé de # pour faire rappel à #metoo mais vous l'avez compris c'est dans le même esprit.

Alors, vous aussi dénoncez ceux qui vous ont fait du mal, de façon gratuite, parce que ce sont des hommes, et qu'au nom de la sacro sainte solidarité juive n'avez jamais dénoncé.
Vous vous êtes tu et en quelques sorte sacrifié au nom de salopards qui sévissent en toute impunité autour de nous.

Oui on peut dénoncer les antisémites, les terroristes, c'est ce  que nous faisons avec Alliance depuis 1997 mais eux, les salopards  dans quelle catégorie les rangez-vous  ?
Si vous avez une idée n'hésitez pas.

A vous de me dire info@alliancefr.com

A la suite de cet édifiant pas moins de 5 témoignages de personnes victimes de cette personne,en voici un acteur aussi de la communauté juive. 

"Bonjour chère Claudine,
Peut être te souviens tu de moi,M J j'habite au kibboutz Hanita
Avant tout je tiens a te féliciter pour les infos et ton professionnalisme qui n'existe nulle part ailleurs
concernant un site a l'adresse des Franco Israéliens. Les Jforum etc ne représentent que des '' blogs '' de règlements de comptes".
Je partage très souvent tes articles sur mon fil.
Hier et c'est la première fois en publiant les articles sur FDR et cet ignoble personnage Moise Cohen Sabban que j'ai connu lorsque j'étais au comite directeur du FSJU, mais petit problème technique pour publier sa photo ! "

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

  1. Michel J. Articles

    Bonjour

    je tiens a te féliciter pour les infos et ton professionnalisme qui n’existe nulle part ailleurs
    concernant un site a l’adresse des Franco Israéliens. Les Jforum etc ne représentent que des  » blogs  » de règlements de comptes ».
    Je partage très souvent tes articles sur mon fil.
    Hier et c’est la première fois en publiant les articles sur FDR et cet ignoble personnage Moise Cohen Sabban que j’ai connu lorsque j’étais au comite directeur du FSJU

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi