Comment la langue hébraïque est devenue la star du Moyen-Orient? - vidéos-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Comment la langue hébraïque est devenue la star du Moyen-Orient? - vidéos-

Comment la langue hébraïque est devenue la star du Moyen-Orient?

Dès les années 1950, les radios de Damas et du Caire diffusaient de la propagande en hébreu et tentaient d'influencer le moral de l'armée israélienne et du front intérieur par de fausses informations.

Mais au-delà de la tentative infructueuse d'influencer l'opinion publique en Israël, l'intérêt des organisations terroristes et de leurs sponsors pour la langue hébraïque ne commence ni ne s'arrête avec les auditeurs israéliens.

Peu importe comment de quel bord nous soyons, les "actions" de la langue hébraïque au Moyen-Orient sont à la hausse.

Vous voulez un exemple? Il y a une semaine, l'Iran a célébré le premier anniversaire de l'assassinat de Qassem Suleimani, mais un clip d'un groupe iranien a volé la vedette, regardez ;

Sympas non ? Mais laissons de côté la répression,  il faut se demander - comment la langue hébraïque est-elle devenue une star des parades d'hymnes des organisations terroristes et de leurs collaborateurs?

L'Iran et l'Axe du Mal n'ont pas inventé la roue, on s'en doutait.
Puisque comme expliqué plus haut, dans les  années 1950, les radios de Damas et du Caire diffusaient de la propagande en hébreu. Ils ont essayé, grâce à de fausses informations, d'influencer le moral de l'armée israélienne et du front intérieur.

Cela n'a pas vraiment fonctionné.:-)
Mais les organisations terroristes et leurs sponsors semblent refuser d'en tirer ces conclusions pourtant évidntes.

Qui d'entre nous ne se souvient pas du coup de l'opération Eitan: "L'attaque mènera des attaques."

Mais, au-delà de la tentative infructueuse d'influencer l'opinion publique en Israël, l'intérêt des organisations terroristes et de leurs sponsors pour la langue hébraïque ne commence ni ne s'arrête avec les auditeurs israéliens.

La première raison de connaître l'hébreu est bien sûr - «Connaître l'ennemi» et la nécessité de recueillir des informations et des renseignements. La deuxième raison est la guerre psychologique  un équilibre de terreur devant le bras long du porte-parole de Tsahal en arabe - pour ses deux millions d'adeptes et la troisième, et la plus surprenante, est - les besoins internes.

Les chants de guerre enfantins du Hezbollah et du Hamas en hébreu sont bien plus précieux qu'ils ne nous le paraissent. Ils présentent les organisations terroristes aux yeux des arabophones comme battant des Israéliens chez eux, sur leur terrain.

Mais , j'ai aussi de bonnes nouvelles.

Ces dernières années, une autre tendance s'est développée dans le monde arabe de Know the Neighbour" connaître notre voisin"

Les accords de normalisation conclus entre Israël et quatre pays arabes, dont deux dans le Golfe, ont suscité chez bon nombre un fort désir de commencer à apprendre l'hébreu. Non pas pour recueillir des renseignements, pas à des fins de guerre psychologique et non pour gagner le défilé de chansons terroristes de 2021, mais pour apprendre à nous connaître, qui l'aurait cru.

Donc au final, même si nous avons mal commencé, nous nous sommes amélioré.
En 2021, l'hébreu divise le monde arabe et musulman entre ceux qui veulent l'apprendre pour transmettre des messages menaçants à l'ennemi dans des vidéos musicales rythmées, et ceux qui l'étudient pour nous connaître pour de vrai.

De Cas Roy de Kan.org.il

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi