Comment Dr. Shakshuka est devenu une star du réseau Tik-Tok ?

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, cuisine, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Comment Dr. Shakshuka est devenue une star du réseau Tik-Tok ?

 

Comme si le monde n'était pas assez dingue depuis la crise sanitaire du coronavirus et c'est pourtant  grâce à ce monde en folie que Beno Gavso est devenu une star avec des millions de vues pour ses vidéos pour des enfants de l'âge de ses petits-enfants.

Dans une interview accordée à Yedioth Ahronoth, il révèle l'origine de son succès bien avant les réseaux et pourquoi les réseaux en cette période si particulière est un levier de popularité important ?.

Deux téléphones sont placés sur la table à côté de lui près du marché aux puces de Jaffa.
L'un, un Nokia d'antan, l'appareil avec lequel il reçoit toujours des appels, et l'autre, un smartphone, dernière génération, qu'il a acheté pour sa nouvelle carrière : star des réseaux.

Oui, le Dr Shakshuka est devenu le Dr Tiktok ces derniers mois. C'est délirant  il remporte chaque jour des centaines de milliers de vues, avec un pic de 800000 vues pour une vidéo.

Il danse au son de la musique hip-hop, change de chapeau, batte de baseball à la main dans une vidéo, il apparaît soudainement avec une canne à pêche.
C'est drôle, idiot et sans rapport avec le Dr. Shakshuka, et pourtant en creusant un peu plus, cela frôle le génie.

Tout a commencé complètement par accident. «J'ai embauché deux gars pour faire du branding sur les réseaux sociaux pour mon restaurant shawarma que j'ai ouvert pour ma fille à Rothschild à Tel-Aviv"

Ce tout nouveau lieu a fermé depuis,mais ces types sont venus et m'ont dit:
'Écoutes, laisse-nous faire, nous allons faire de toi une star.. Et depuis je revis .
Les enfants m'arrêtent dans la rue. Les enfants!"

Je conduis mon scooter et ils demandent des autographes, ils veulent prendre une photo avec moi. Les adultes me demandent un selfie et disent: 'Wow, nos enfants vont s'évanouir quand ils verront avec qui nous avons été photographiés'", rit Gavso..

Il prend le smartphone et entre dans une application dont l'âge moyen des utilisateurs est proche de l'âge de ses petits-enfants. «Mon petit-fils Ariel me dit: 'Grand-père, tu es un ticker.' Savez-vous pourquoi les enfants meurent pour moi? C'est parce que je montre de l'émotion, je suis réel et aussi gamin qu'eux ', explique-t-il c'est le secret de son succès dans ce milieu particulier des réseaux.

«Je travaille depuis mon enfance.
Aujourd'hui je suis comme un petit garçon, c'est une juste compensation pour l'enfance que je  n'ai pas eue. Laissez-moi juste jouer avec des enfants de huit ans, faire voler des cerfs-volants en mer, je suis un adulte mais je ne sens pas mon âge."

Ces deux gars sont devenus fous de moi. Ils sont venus voir ma fille Tali et lui ont dit: " Écoute, ton père est un génie, ''
En bref, ils m'ont emmené chez eux pour faire Instagram et je ne sais même pas ce que c'est. Après un moment, ils sont  venus me voir et ont dit: ' "Peut-être que tu devrais faire des vidéos sur Tik-Tok ?"

Saviez-vous ce que c'est?

"Aucune idée. Ils m'ont dit de faire ça, je l'ai fait et le lendemain, ils m'appellent et disent: 'Wow, écoute, c'est devenu fou, ça a marché.' Hier, ils ont mis en ligne une vidéo de moi dansant la nuit, et déjà des centaines de milliers de vues,"
Dans la vidéo en question on peut voir Le Docteur Shakshuka danser aux sons d'une musique rap, dans une ambiance de folie.

Les responsables de l'entreprise de communication confirme Il n'y a pas d'argent entre nous. "Nous avons rencontré une personne formidable et avons fait beaucoup avec lui, jusqu'à ce que nous en fassions une star mondiale du réseau, car beaucoup de gens de l'étranger essaient de comprendre qui est ce type. Ce type cool, qui a une si grande visibilité. "

Mais comment avez-vous décidé qu'il pouvait devenir une star du réseau?
Selon quels critères ?

"Il a des capacités de virtuoses en termes de mouvement. Il coopère avec nous de manière phénoménale et la grande magie est qu'il parvient à rendre tellement de gens heureux."

Beaucoup, bien sûr tout est relatif. Le compte courant du Docteur Shakshuka ouvert début août, compte une communauté de 33000 abonnés, c'est très impressionnant, mais il y a plus à espérer.
Le compteur affiche un montant cumulé de 600 000 likes et les vues sont déjà comptées en millions. «Il y a des vidéos qui atteignent déjà 800 000 vues, près d'un million. C'est assez fou», admet le PDG de l'entreprise de communication.

Mais à 68 ans, Dr Shakshuka en sait beaucoup sur l'image de marque, il suffit de penser à son coup de génie avec son titre "Dr. Shakshuka" pour comprendre que ses coups d'essais se révèlent être des coups de maître et il n'a pas l'intention de s'arrêter là.

J'ai la responsabilité de beaucoup de familles, celles de  mes filles et de mes employés, donc je dois constamment penser à l'avenir.

«Maintenant, j'ai une machine à shawarma dans la tête qui convient parfaitement en cette période corona»,
Il nous montre un tableau sur lequel il a griffonné une esquisse de son projet.
Je pense aller chez les particuliers, comme un traiteur du shawarma alors je me suis construit cet appareil, beau comme un petit vaisseau spatial qui sera livré, avec une table pour les salades Je ne dors pas, ne m'arrête pas, ne me repose pas. J'ai une responsabilité envers mes enfants. 

Mais vos enfants ne travaillent pas?

«Ils ont l'habitude de travailler avec moi dans les affaires. Ce sont tous des chiots qui ne grandissent pas. "

Ma fille m'a dit: 'Papa tu peux nous ouvrir une restaurant à Bat Yam, pour moi,  Sarit et Keren'? J'ai dit: 'Je ne veux rien vous ouvrir, je  m'inquiétes'

"C'est à eux de prendre soin d'eux. Je suis un père genre lionne qui a toujours pris soin de sa famille et tant que  je peux le faire, je ne me plains pas. Par conséquent, je recherche toutes sortes d'outils pour assurer la sécurité de notre avenir."

On vous souhaite jusqu'à 120 ans ! Mais que passera- t-il après ?

"Exactement !  Je ne dois pas mourir et je ne dois pas tomber malade. Ma femme est pareille, elle est toujours en train de voler à leur secours elle n'a pas encore atterri. Elle va voir tous les jours les filles, mais ce n'est pas elle qui travaille."

Bref, vous avez habitué tout le monde à être le pilier shawarma de la maison ?

"C'est vrai et ça leur convenait et c'est pour ça que je suis en colère contre eux, parce que parfois je me sens exploité mais je ne peux pas m'arrêter, depuis que je suis enfant à l'âge de 12 ans j'étais en charge du restaurant de mon père, debout près de machine du shawarma, et depuis je ne m'arrête pas."

"Et c'est quoi ce Tik-Tok ? Je ne suis pas un gamin. Mais je comprends que cela me rend encore plus célèbre et donc peut aider dans les affaires, car ici du jour au lendemain avec le Corona le monde entier s'est arrêté, c'est bien qu'il y ait plus d'options."

Il a effectué son stage à Shakshuka alors qu'il purgeait un an de prison, après avoir été un changeur de monnaie et reconnu coupable de délits de change.

"La recette de la  shakshuka je la dois à mon père, Avraham Gavso. Quand j'étais changeur d'argent, je faisais mes affaires chez mes parents. je me rappelle de mon père debout à la table à côté de nous. "

"En prison, je faisais aux prisonniers le plat de la maison et tout le monde sautait sur la casserole. Je recevais des œufs et des tomates du geôlier responsable de la prison, ma fille m'apportait de l'ail et du piment chuma."

Les prisonniers mangeaient de mes mains. Dès que je suis sorti de prison mon père est mort.
Nous nous sommes assis pendant sept jours et un matin j'ai dit à la famille: Je vais faire une shakshuka.

"J'ai dit à ma sœur: Regarde à partir de maintenant ce qui va se passer en Israël avec ma shakshuka."

Aujourd'hui, ma sœur qui suit toutes mes histoires et m'appelle tout le temps d'Amérique, me le rappelle et me dit: «Tu n'as pas seulement rendu Israël fou, tu as rendu fou le monde entier. "

Et merci à Gal Gadot

Désormais, il veut nous rendre fous avec ses nouvelles idées: des food trucks qu'il s'apprête à lancer avec un entrepreneur qui l'a approché et aussi une sauce shakshuka produite sous la marque «Doctor Shakshuka» par la société italienne de sauce Pumi.

Comment Gavso s'est-il rendu de Place de l'Horloge de Jaffa à Piazza del Popolo?

Son cousin, qui vit dans le pays de la botte en Italie est responsable de cette connexion, et la personne qui a aidé à conclure l'affaire est un journaliste italien qui mangeait régulièrement sa Shakshuka à Jaffa.

"Il y avait une délégation d'un journaliste gastronomique étranger, et tout le monde m'a dit: 'Savez-vous à quel point vous êtes célèbre dans le monde?'"

Dans le monde?

"Oui. Savez-vous que des touristes allemands viennent ici pour se faire photographier avec moi? ".

Maintenant, il galope également vers Dubaï. Parce que ce qui est bon pour Omar Adam l'est aussi pour le champion de Shakshuka:

"Quelqu'un m'a appelé il y a trois jours et m'a dit: je suis connecté avec des gens qui font des affaires avec les personnes les plus riches de Dubaï et l'épouse de l'un des milliardaires a dit: 'Je veux que vous m'ameniez le Dr Shakshuka à Dubaï'."

Et comment a-t-elle entendu parler de vous?

«Il m'a dit qu'elle avait entendu parler de moi par ses amis à Los Angeles. Ma sœur Malka vit également à LA et me dit que je suis devenu populaire là-bas, principalement à cause de l'épisode de la série sur Netflix.
Vous savez que les jeunes de Taglit qui viennent d'Amérique viennent ici chez Dr Shakshuka pour être photographiés avec moi. ? "

Ok, alors vous partez à Dubaï ?

«On m'a dit qu'ils étaient prêts à tout:" Voulez-vous donner une franchise? Voulez-vous être partenaire? " Ils veulent que je leur ouvre le Dr Shakshuka et aussi Shawarma à Dubaï. Mais je ne peux pas voyager.
Mais je ne peux pas quitter Israël. Je ne peux pas sortir d'ici plus de deux jours. Je ne peux pas respirer en dehors d'Israël c'est ma vie. "

Et comme pour confirmer ses propos, deux femmes masquées entrent soudainement dans le restaurant. «Vous voir tout le temps à la télé et ne pas venir vous voir en vrai nous semble illogique», disent-elles et il les entraîne, aussitôt, les yeux pétillants , vers la salle du restaurant où les plats sont préparés pour emporter.

"Vous comprenez maintenant. Où vais-je partir? "

Bien qu'hier, le contact de l'Italie a dit qu'ils avaient maintenant commencé à faire sa sauce. La société Tnuva  a commandé quelques conteneur de la sauce qui arriveront bientôt dans le pays.

"Il suffira de la verser dans la casserole et d'ajouter des œufs. On m'a dit que si ça marche, ils vont répandre ma sauce partout dans le monde. Je veux que ça vienne en Amérique.
Si ça vient en Amérique, je peux arrêter de m'inquiéter.
C'est le rêve de ma vie - avoir des pots de sauce shakshuka partout dans le monde. "

'Cette en partie grâce à Wonder Woman, Gal Gadot, que la sauce est connue aux Etats-Unis.
Elle adore la shakshuka, mange de la shakshuka tous les jours et quand les touristes viennent ici, je leur demande toujours comment êtes vous  arrivé ici  et ils me disent qu'ils ont vu Gal Gadot sur Instagram manger de la shakshuka. " .

Comment ça se passe maintenant avec les livraisons et les plats à emporter?

«Les gens viennent et prennent et je travaille aussi avec les compagnies maritimes et je suis très ennuyé par les commissions de Walt, mais je ne veux pas rester à la maison et pourrir"

Il est donc vrai qu'il y a une diminution des revenus, mais je suis très fort dans le shawarma, à l'époque de la couronna il y a plus de demande de shawarma, il n'y a nulle part où s'asseoir pour manger dans les restaurants mais pas pour le Shawarma. "

Et avec la tendance israélienne du végan, végétalienne  ?

"Le shawarma est également végétalien au fait."

Mais vous avez fermé le shawarma à Rothschild à Tel Aviv ?

"C'est vrai, à cause de la crise sanitaire, j'avais peur que cela me ruine. Les dépenses y étaient lourdes. Cela m'a fait peur lors de la première fermeture. J'ai eu juste le bon moment pour sortir de la location là-bas."

Et dans l'industrie en termes de chefs?

«Ils s'orienteront vers les domaines, la restauration rapide, les plats à emporter. Nous allons nous asseoir dans les restaurants, mais pas dans le luxe, les chefs opteront pour des ingrédients moins chers et les clients en profiteront également.

En parlant de Chef Restaurants, êtes-vous toujours en contact avec votre meilleur ami Rafi Cohen?

"Bien sûr. Il vient ici de temps en temps. Il entre, apporte du poisson du marché, court à la cuisine, fait de délicieuses galettes de ses propres mains. Il a les mains d'un magicien. Il veut ouvrir un petit mais petit restaurant. La cuisine me manque. "

Qui d'autre est un magicien à vos yeux?

"Yaron Shalev. Il est le champion du monde et aussi les gars de M25, quel plaisir de manger avec eux. ils m'ont récemment fait un anniversaire là-bas, quelle nourriture, ! C'est de la bonne bouffe." •

 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi