Israël: les clowns hospitaliers sont en péril

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: les clowns hospitaliers sont en péril

Itsik, clown hospitalier, s'attriste du phénomène croissant de clowns effrayants qui terrorisent les riverains. 

"Au cours des deux dernières semaines, nous avons été exposés à un phénomène très sérieux dans lequel les adolescents se déguisent en clowns effrayants et provoquent une panique énorme parmi la population, en particulier chez les enfants et les jeunes.

Je condamne ce phénomène de toutes mes forces et demande à tous ceux qui le soutiennent d’y mettre fin le plus tôt possible. Nous vivons dans un pays avec de nombreux problèmes, des préoccupations et de fortes tensions, et nous n'avons certainement pas besoin d'ajouter à cela la terreur actuelle.

Avec les clowns, l'hôpital ne fait "même pas peur"

Avec les clowns, l'hôpital ne fait "même pas peur"

Malheureusement, je trouve que beaucoup d'enfants ont désormais peur de l'image du clown. Jusqu'à il y a deux semaines, je pouvais marcher dans la rue avec des vêtements de clown et faire sourire les gens. Aujourd'hui, en allant au travail, sur ma route pour encourager et soutenir les enfants dans les hôpitaux, je me retrouve confronté à une situation terrible. Les enfants ont peur de moi, l'image du clown les plonge dans une profonde anxiété. En outre, mon travail et celui de mes collègues est en souffrance et, dans la pratique, les spectacles sont annulés parce que les parents ont peur d'inviter un clown pour leurs enfants dans un tel contexte.

Je demande à la police d'Israël d'agir avec la plus grande force contre ces hors-la-loi qui inquiètent inutilement les enfants.

Je souhaite ajouter quelque chose au niveau personnel: le rôle du clown a toujours été de rendre les gens heureux. Personnellement, en tant que clown, j’apporte du bonheur aux enfants en bonne santé et aux malades. C'est exactement mon travail: depuis 26 ans, je me rends à l'hôpital Schneider pour enfants à Petah Tikva et j’amuse les enfants hospitalisés dans les services d'oncologie, de soins intensifs, de chirurgie et dans les salles d’opérations.

Toute mon énergie est destinée à donner de la joie et à faire du bien aux gens, et certainement pas à leur faire peur. Malheur à nous tous si cela change".

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi