Ouverture prochaine du premier circuit automobile israélien

Actualités, High-Tech, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Ouverture prochaine du premier circuit automobile israélien

Il y a quinze ans, lorsque le futur pilote israélien NASCAR Alon Day a commencé à s'entraîner pour sa carrière réussie dans le sport automobile, il a dû utiliser des simulateurs et voyager souvent en Europe parce qu'il n'y avait pas de piste réglementaire en Israël.

Cette situation est sur le point d'être résolue avec l'ouverture le 22 mai de Motor City, le premier circuit automobile d'Israël, à Hatzerim près de Beersheva dans le Néguev.

"C'est une grande chose pour moi et pour tous les athlètes de sport automobile en Israël parce que nous avons tous commencé quand il n'y avait absolument aucun endroit pour pratiquer ici - c'était comme un désert", a déclaré Day à ISRAEL21c. "Et pourtant dans le désert nous avons réussi à construire cette piste."

La première phase de Motor City est une piste de 2,1 kilomètres de conception italienne qui répond aux normes de la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) pour les voitures de course jusqu'à la Formule 3. Elle pourra être étendue à 4,5 kilomètres pour répondre aux normes de la Formule 1.

Alon Day, 26 ans, travaille avec Ohad Boaz, vice-président du développement des affaires de Motor City, pour ouvrir une école de course sur place "afin que les jeunes conducteurs qui veulent se développer ne soient pas obligés d'aller en Europe", a-t-il déclaré à ISRAEL21c avant de revenir défendre son titre de championnat NASCAR Whelan Euro Series, qu'il a décroché en octobre dernier.

Un hub pour les techniciens de la mobilité et de l'automobile

Réalisation d'un rêve vieux de deux ans de deux investisseurs israéliens, Motor City prévoit d'accueillir des événements spéciaux comme les journées de conduite d'entreprise et les journées portes ouvertes où les visiteurs peuvent faire des tours avec leurs propres véhicules.

Une voiture Griiip G1 sur la piste de Motor City. Photo par Shahar Algazi

Une voiture Griiip G1 sur la piste de Motor City. Photo par Shahar Algazi

Mais Motor City est conçu pour être bien plus qu'une destination pour les passionnés de sport automobile, les sorties d'entreprise et les divertissements en famille avec des magasins et des restaurants.

Au cours de la prochaine année, Boaz s'attend à ce que le site encore non achevé devienne un centre de recherche et de développement pour la mobilité intelligente et la technologie automobile en Israël; un showroom automobile et un centre de vente; et un terrain d'entraînement et d'essais tout-temps pour les équipes et les constructeurs automobiles européens.

"Le principal avantage de notre site est le temps israélien, sec et chaud presque toute l'année", explique Boaz à ISRAEL21c. "Nous espérons qu'il sera intéressant pour les constructeurs et les équipes d’Europe de venir ici pour former et tester de nouvelles technologies, des véhicules et des vélos, car là-bas, pendant l'hiver, tout est pratiquement fermé."

Boaz espère également que Motor City pourra accueillir à la fois les installations de test et de fabrication de la start-up israélienne Griiip de Petah Tikva, qui conçoit des voitures de Formule pour le marché des courses. Pour l'instant, les véhicules Griiip sont fabriqués et testés en Italie.

Deux voitures Griiip G1 ont été les premières à descendre le nouveau circuit de Motor City, sponsorisé par les compagnies israéliennes Autotalks et LiveU, et piloté par Day et Yarin Stern.

"Nous espérons avoir un atelier pour que Griiip déménage sa maison de production", dit Boaz.

«C'est notre rêve», confirme Tamir Plachinsky, fondateur et PDG de Griiip, qui a décroché un stage chez Dallara, fabricant de voitures de course italiennes, après avoir participé à un concours Formula SAE piloté par son équipe d'ingénieurs de l'Université Ben Gourion en 2011.

Pour l'instant, il est heureux de voir que les voitures Griiip sur la piste de Motor City commencent déjà à servir de plate-forme «propre» pour les startups d'auto-technologie à travers l'Israël pour installer et tester leurs produits en un seul endroit. Le mois dernier, les voitures ont été utilisées pour conduire la première démonstration mondiale de l'application V2V d'Autotalks pour améliorer la sécurité du sport automobile.

Plachinksky souligne que l'université Ben-Gurion et le complexe national CyberSpark Cyber Research sont situés à Beersheva, offrant ainsi des opportunités supplémentaires de collaboration dans le domaine de la mobilité intelligente et des innovations de voitures connectées à Motor City.

«C'est vraiment le parc automobile le plus innovant en matière de véhicules et de technologie dans la startup nation», conclut Boaz.

Source : Israel21c

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi