Une chocolaterie israélienne aux saveurs atypiques veut conquérir le Japon

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Une fabricante israélienne de chocolats aux goûts atypiques veut réussir au Japon

La chocolatière israélienne Ika Cohen souhaite percer sur le marché japonais avec des chocolats épicés inspirés de la cuisine méditerranéenne.

Dans une interview accordée à Calcalist, Mme Cohen (42 ans) a indiqué qu'elle réfléchissait aux produits les plus susceptibles de séduire les consommateurs japonais.

Les chocolats Ika Cohen, fabriqués dans une petite boutique du sud de Tel-Aviv, sont connus pour leurs goûts inhabituels, notamment l'huile d'olive, le sel de la mer Morte, le basilic et le za'atar, une herbe aromatique originaire du Moyen-Orient et souvent utilisée dans la cuisine arabe, israélienne et libanaise.

Les chocolats d'Ika Cohen

Les chocolats d'Ika Cohen

La première percée d’Ika Cohen sur le marché japonais a eu lieu en janvier lorsqu'elle a participé au Salon annuel du Chocolat à Tokyo. L'événement, qui a duré neuf jours, a réuni des chocolatiers du monde entier pour présenter leurs produits. Les produits de la chocolatière israélienne ont séduit les foules - elle a pu vendre pour plus de mille dollars de chocolats par heure, a-t-elle déclaré dans l'interview.

Ika Cohen a fait son apprentissage en France et au Mexique avant de retourner en Israël où elle a ouvert sa boutique il y a environ huit ans. En utilisant des ingrédients locaux, dit-elle, elle peut apporter quelque chose de nouveau sur la table et galvaniser les consommateurs à l'étranger.

Source : calcalistech.com

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi