Charcuteries juives: entre le pastrami et le corned-beef, mon cœur balance

Actualités, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Charcuteries juives: entre le Pastrami et le Corned-beef, mon cœur balance

De nombreuses personnes utilisent le corned-beef et le pastrami presque de façon interchangeable. Après tout, cela reste un sandwich, ils se ressemblent et vous pouvez les trouver tous les deux dans des épiceries juives-kasher, n'est-ce pas?

Historiquement, le corned-beef était fait de poitrine, et le pastrami était fait avec une découpe de viande appelée "Beef plate" aux Etats-Unis (en français tendron et milieu de poitrine), qui est aussi du bœuf, mais qui n'est pas la même chose que la poitrine tranchée. Aujourd'hui, il est très commun de trouver du pastrami également fabriqué à partir de poitrine. Et même si ces deux charcuteries sont élaborées à partir de la même découpe de bœuf, la préparation de chacune est différente.

Beaucoup croient que le corned-beef est un plat irlandais, puisque le corned-beef et le chou sont devenus un aliment de base de la Saint-Patrick en Amérique. Mais en réalité, la communauté irlandaise en Amérique a appris à connaitre le bœuf salé par le biais des Juifs alors qu'ils étaient des communautés immigrantes voisines dans divers quartiers de New York. Le plat irlandais original était bacon et chou, pas corned beef et chou. Mais la poitrine de bœuf était à l'époque une alternative moins chère au bacon et l’a donc remplacé. Le pastrami est un plat très clairement originaire de Roumanie, également importé par des immigrants juifs.

Miam, juste miam

Miam, juste miam

Les deux viandes sont saumurées, souvent pendant plusieurs jours, jusqu'à une semaine. Mais après, le corned-beef est bouilli ou cuit à la vapeur, et le pastrami est assaisonné avec un mélange d'épices sèches, fumé et ensuite souvent cuit à la vapeur avant d’être servi.

Mis à part le corned-beef et le pastrami, il y a aussi de la viande fumée de style montréalais, qui diffère du pastrami en ce sens qu'elle s'apparente davantage à une poitrine fumée de style texan. Elle est séchée à sec avec des épices, mise au repos pendant au moins une semaine, puis est cuite dans un fumoir.

Si vous voyez pastrami de dinde ou pastrami lox (saumon fumé) sur un étal, qu'est ce que cela signifie? Cela se réfère davantage aux épices utilisées pour aromatiser la viande ou le poisson, qui comprennent souvent de la coriandre, du poivre noir, des graines de moutarde, du sel, du sucre, de l'ail et du fenouil.

Ainsi, la question la plus importante demeure: Quelle viande règne en maître? J'ai toujours favorisé le goût légèrement épicé du pastrami, donc le pastrami obtient définitivement mon vote. Cependant les avis semblent partagés; en fait, beaucoup de gourmets avouent aimer les deux. Après tout, il est courant de trouver du corned beef et du pastrami dans le même sandwich, alors nous allons simplement dire qu’ils sont à égalité.

Source : www.myjewishlearning.com

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi