Challenge israélien: créer un livre en l’espace de huit heures

Actualités, Insolites, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Challenge israélien: créer un livre en l’espace de huit heures

Combien de temps faut-il pour créer un livre du début à la fin? 44 auteurs, 33 illustrateurs et 29 éditeurs et spécialistes du marketing qui se réuniront à Jérusalem ce jeudi soir, espèrent que la réponse sera huit heures.

Le projet, hébergé au JVP Media Quarter, est le fruit de l'imagination de l'entrepreneur technologique Uriel Shuraki.

"Écrire un livre prend habituellement des mois ou des années", a déclaré Shuraki au Jerusalem Post mercredi. "Et j'ai décidé de le faire en une journée - en huit heures, la durée d'une journée de travail normale."

Shuraki a dit qu'il a d'abord imaginé l'idée il y a quatre ans, quand il était l'un des fondateurs de Made in JLM, une organisation à but non lucratif de Jérusalem qui aide à développer et connecter les startups dans la capitale.

"Nous avons rencontré beaucoup d'entrepreneurs et nous avons vu comment ils ont parfois du mal à réaliser leurs rêves", a-t-il déclaré. Il a mis l'idée en suspend pendant un moment mais, dit-il, "il y a environ trois mois j'ai rencontré un ami, et il m'a demandé quel était mon rêve." Quand Uriel Shuraki lui a raconté son projet de créer un livre en huit heures, son ami l'a poussé à en faire une réalité.

Un livre de A à Z en l'espace de 8h

Un livre de A à Z en l'espace de 8h

La soirée débutera jeudi à 17 h, avec un goûter et des collations, avant que les auteurs et les illustrateurs s'installent pour commencer à travailler.

Selon l'horaire, ils travailleront jusqu'à 20 h 30, feront une pause pour le souper, puis continueront d'écrire et d'illustrer jusqu'à 23 h, heure où leur travail sera transféré aux rédacteurs en attente. Vers 1h30 du matin, le produit doit être remis à l'équipe de mise en page et de publication, qui le préparera pour l'impression avant 3 heures du matin.

Alors que tout le travail aura lieu durant ces huit heures, Shuraki reconnaît que beaucoup d'écrivains auront fait un travail mental en préparation de l'événement.

Selon les règles, ils ne peuvent pas écrire à ce sujet, mais ils peuvent y penser », a-t-il dit. Le livre, qui n'a pas encore de titre et sera écrit en hébreu, est une collection d'essais non-fiction "sur les perspectives de la vie", a déclaré Shuraki.

Et tandis que Shuraki a trouvé beaucoup de gens enthousiasmés par son projet de nuit - il a dû refuser des collaborateurs car ils étaient trop nombreux. Cependant, il a également reçu des réponses négatives.

"J'ai eu quelques réactions, des gens qui m'ont dit: "C’est impossible, irréalisable. La littérature est quelque chose de très sérieux, et vous devez prendre votre temps », a-t-il dit.

"Je suis d'accord avec eux. Mais j'apporte quelque chose d'autre. C'est un autre type d'art que nous essayons de créer. "

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi