Ces pédophiles juifs qui font leur alyah en Israël - vidéo-

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'Alya pedophile une réalité

La pédophilie juive – notamment dans la diaspora – face à certains rabbins et à la « politique du retour » qui permet aux pédophiles de trouver en Israël un refuge contre les poursuites judiciaires.

Il est clair que le premier souci de certains rabbins – notamment ceux des sectes orthodoxes et ultra-orthodoxes – est de minimiser les actes pédophiles et de cacher cette situation au motif que la révélation des cas multiples de pédophilie juive est susceptible de porter atteinte à l’image de la communauté. L'omerta permet à ces criminels de se refaire une virginité sur la terre sainte !

Toutefois c'est sans compter sur la vigilance des parents du monde entier prêts à s'attirer les foudres des procés pour diffamations afin de dénoncer ces pédophiles qui font leur Alyah.

Inspirés et encadré par le  Jewish Community Watch, JWC.
Cette organisation enregistre les pédophiles les tractent jusqu'à leur Alyah en Israël.
Et c'est exactement là que l'étau se resserre .
Ils sont immédiatement dénoncé aux autorités , dénoncés sur les réseaux sociaux et particulièrement dans la ville où ils ont établi leur nouvelle résidence.
On annonce leur arrivée avec leur cortège de crimes à l'appui.
Les militants et les parents concernés commencent à organiser des campagnes de sensibilisation sur les réseaux sociaux, émettant des “avertissements” par texto, sur Twitter et sur Facebook en direction des parents dans les quartiers où s’installent des pédophiles condamnés ou présumés.

« L’observatoire Jewish Community Watch indique que 32 pédophiles figurant dans sa base de données ont quitté leurs pays dans le monde entier pour s’installer en Israël au cours de la dernière décennie.
En comparaison, au cours de la même période, il n’a enregistré que 12 cas de pédophiles Juifs ayant fui de la même façon à l’étranger dans des pays autres qu’Israël. »

Et de poursuivre : « Dans les communautés juives très denses, en particulier parmi les ultra-orthodoxes, une méfiance naturelle face aux autorités et des traditions de problèmes conservés « au sein des communautés » signifient que les allégations concernant des violences peuvent émerger bien avant que les victimes n’aient effectivement recours à la loi. Ce qui offre aux prétendus pédophiles une amplitude de temps importante pour fuir en Israël et demander l’alyah. »

C’est donc là que l’influence de certains rabbins est déterminante et des plus pernicieuses … “L’éducation à ce sujet dans le monde Haredim est manquante. Il y a de graves lacunes”, commente Manny Waks, qui a grandi dans la communauté ‘Habad de Melbourne et a été victime d’abus à la Yeshiva de la ville australienne.
Waks vient de publier son premier livre intitulé « Who Gave you Permission? Story of a Child Sexual-Abuse Survivor Who Fought Back » sur l’histoire de sa propre lutte en tant que rescapé de violences sexuelles.
Le titre provient d’une admonestation pleine de colère adressée, à la synagogue de la Yeshiva de Melbourne, au père de Manny Waks : « Qui vous a donné la permission d’en parler à qui que ce soit ? »
Une mentalité rabbinique qui se passe de commentaires !
« Ils font venir sans cesse des professeurs dans les yeshivas sans aucune vérification préalable. Le gouvernement israélien doit se pencher sur ce problème pour le gérer, parce que c’est une injustice faite aux victimes et cela représente un danger pour les enfants israéliens ».
Un combat pour les enfants contre la pédophilie et ses sympathies rabbiniques qui n’est donc pas gagné, surtout en Israël !…

Source en partie de  noussommespartout

 

 

Vos réactions

  1. leava75@gmail.com'Lys

    N’importe quoi cet article !

    Primo: il donne l’impression qu’Israel est un « refuge » pour tous les pédophiles ambulants alors que pas du tout en réalité puisque c’est l’incapacité des autres pays à gérer leurs pédophiles qui ouvrent leurs vannes afin de transférer le problème à Israel ( qui le gère de toute évidence mieux qu’eux) au lieu de le résoudre notamment par la justice et les soins psy !

    Deuxio: c’est plus un article complètement à charge contre le milieu orthodoxe et ultra orthodoxe car proportionnellement parlant les violences sexuelles sont beaucoup moins nombreuses dans ces milieux que dans les autres et le constat est à la portée de tout le monde ! Ce qui prouve que OUI il y a bel et bien une éducation à ce sujet car autrement ce n’est pas UN mais PLUSIEURS témoignages concordant à ce sujet de par les yechivotes à travers le monde.

    Tertio: cet article n’a pas du tout pour but d’informer contre les pédophiles qui font leur alyah en Israel mais de détériorer l’image des rabbins et des yechivots qui font un boulot remarquable pour sauver le judaïsme ! Cet article sort tout droit de la secte: « Noussommesdeskaraites » !!

    Répondre
  2. elyahou79@gmail.com'Elie

    Article honteux, inutile, discriminatoire.
    On dirai qu’Israël es le refuge de tt les pédophiles juifs du monde. 32 sur la dernière décennie. 3 par ans.
    Le milieu laïc protège également le pédophile non religieux ?
    Bref … faudrait prendre le temps de bien répondre, mais cela vous apporterai de crédit.
    Finalement ce média est le plus incroyable en ligne.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi