CES Las Vegas : le porc devient casher et fait son Alyah, en Israël, avec Impossible Foods

Actualités, Alyah Story, cuisine, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
le porc devient casher et fait son Alyah, en Israël, avec Impossible Foods

 

Révolution des substituts de viande: le porc devient casher

Un burger de porc casher, développé par Impossible Foods, a capté  l'attention au salon technologique de Las Vegas.

La société affirme que c'est hamburguer de porc est fait à partir de molécules végétales et biochimiques qui sont responsables de la transmission du goût de la viande. Le porc peut donc à présent   "faire son aliyah" et arriver en Israël.

Une technologie a particulièrement retenue l'attention au Technology Exhibition (CES) de Las Vegas.
Il s'agit d'un hamburger de porc casher, qui est totalement  fait en végétal sans une once de viande ...même casher .

"C'est le nouveau produit que nous lançons après The Impossible Burger", a déclaré Laura Kellyman, de  Impossible Foods. Kleiman a déclaré que le produit est fabriqué à partir de matières végétales, telles que la protéine de soja: "Mettez l' huile de coco , l'huile de tournesol comme substituts des graisses, et bien sûr notre" ingrédient magique ": une molécule biochimique chargée de transmettre le goût de la viande et vous obtenez un hamburger pur porc"

La société est l'une des start-ups les plus incroyables, son premier hamburger 100% végétal a déjà été vendu dans plus de 10 000 restaurants aux États-Unis et en Asie, et son public cible est des mangeurs de viande.

Les substituts alimentaires ont déjà montré que ce n'était pas une tendance passagère, mais un marché qui déploie 140 milliards de dollars par an et a même pu augmenter les ventes dans les chaînes de restauration rapide.

Les produits de la société ne sont pas encore vendus en Israël, mais les responsables disent qu'il est prévu de "faire l'aliya" pour un produit qui le définit comme casher.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi