Israël: une cérémonie à la mémoire des victimes du 11 Septembre à Jérusalem

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: une cérémonie à la mémoire des victimes du 11 Septembre à Jérusalem

Le Fonds National Juif accueillera une série d'événements en Israël et aux États-Unis pour commémorer les attentats du 11 septembre 2001 et pour souligner les valeurs partagées de paix, de tolérance religieuse et de démocratie entre Israël et les États-Unis.

En Israël, des milliers de citoyens se joindront à l'Ambassadeur David Friedman, aux fonctionnaires locaux et aux anciens combattants américains au Mémorial vivant du 11 septembre dans le quartier de Ramot à Jérusalem pour exprimer leur gratitude aux premiers intervenants américains pour leur contribution et leurs sacrifices.

Le mémorial a été construit en 2009. Son érection a été financée par Edward Blank, membre du Conseil du président du JNF, pour pérenniser le souvenir des victimes des attaques.

Des milliers d'Israéliens et de touristes visitent le mémorial chaque année pour leur rendre hommage. Conçu par l'artiste Eliezer Weishoff de Jérusalem, c'est le seul endroit en dehors des États-Unis qui affiche le nom de toutes les personnes tuées le 11 septembre.

«Nous sommes très heureux d’honorer nos braves premiers intervenants pour leur contribution et leurs sacrifices pour notre pays et à nos communautés locales et de partager notre respect mutuel tout en rappelant la mémoire ceux qui sont tombés pendant les attaques», a déclaré Blank.

À l'étranger, le Fonds National Juif accueillera des hommages publics à Baltimore, à Beverly Hills et à San Francisco, ainsi qu'à Long Island et à Westchester, New York. Les événements américains sont prévus en coordination avec l'ambassade d'Israël.

Des centaines d'étudiants, de rabbins, de membres de synagogue et de membres de la direction du JNF devraient assister à ces événements, qui sont destinés à remercier les premiers secouristes locaux en apposant une plaque portant une image du JNF 9/11 Living Memorial à Jérusalem.

Les tours jumelles après avoir été frappées, le 11 septembre 2001.

Les tours jumelles après avoir été frappées, le 11 septembre 2001.

Le 11 Septembre 2017 : 5844 jours plus tard

Seize ans, plusieurs guerres, trois présidents américains, 6 928 soldats américains tués, un million de blessés, des milliards de dollars dépensés et 41 personnes encore détenues à Guantanamo Bay.

Et ce ne sont que les coûts associés aux États-Unis depuis le 11 septembre 2001. Plus de 180000 Irakiens ont été tués en conflit depuis l'invasion de 2003 dirigée par les États-Unis, alors que quelques 170 000 personnes ont été tuées dans 73 000 attaques terroristes dans le monde, toujours depuis 2001.

Quand on essaie de faire le bilan de la violence qui a été déclenchée le 11 septembre, les effets durables de cette date semblent incroyables.

Nous savons que le 11 septembre avait des racines beaucoup plus profondes remontant aux attentats du World Trade Center de 1993. Il a également été influencé par la croissance de l'extrémisme islamiste qui s'établissait au Pakistan et ailleurs. Al-Qaïda n'était pas seulement une organisation terroriste islamique anti-américaine; deux jours avant le 11 septembre, le commandant afghan Ahmad Shah Massoud a également été assassiné par des extrémistes liés à Al-Qaïda.

Qui sont les nouveaux extrémistes? L'Indice mondial du terrorisme indique que 74% de tous les décès dus au terrorisme en 2015 sont attribuables à ISIS, à Boko Haram, aux Taliban et à Al-Qaida. Sans surprise, la plupart de ces décès ont eu lieu en Afghanistan, au Nigeria, en Irak, au Pakistan et en Syrie.

Le terrorisme a augmenté massivement depuis le 11 septembre, cinq fois depuis 2014, selon The Guardian. Avant le 11 septembre, la plupart des attaques terroristes étaient perpétrées en Colombie, au Pérou, en Irlande du Nord, en Espagne et en Inde. Ensuite, elles se sont déroulées en Irak, en Inde, en Afghanistan, au Pakistan, en Thaïlande, aux Philippines et en Israël.

La mission n'est pas accomplie et Ben Laden est devenu un ennemi à mille facettes, plein de loups solitaires et d’assassins depuis les Philippines au Canada. En arrière-plan de ces 16 années, accablé par des guerres et envahi par l'extrémisme religieux qui n'a fait qu'empirer depuis, le 11 septembre ressemble de plus en plus au présage d'une des luttes majeures du XXIe siècle.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi