Bulgarie: de faux restaurants casher induisent les Israéliens en erreur

Actualités, Cacheroute, Contre la désinformation, International, Israël, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Bulgarie: de faux restaurants kasher induisent les Israéliens en erreur

L'une des destinations les plus prisées des Israéliens, y compris de nombreux religieux, est la région de Sunny Beach à Bourgas, en Bulgarie. Sur place, comme son nom l'indique, il y a des plages, des hôtels, des parcs aquatiques, des restaurants et diverses attractions pour les voyageurs et les familles.

Les résidents ont rapidement découvert qu'ils devraient apprendre quelques mots en hébreu et offrir différents services aux Israéliens. Dans le même temps, les entrepreneurs israéliens ont ouvert des entreprises dans la région.

Au cours des dernières années, un certain nombre de restaurants israéliens kasher la mehadrin étaient ouverts dans la région, mais ils ont fermé au fil du temps. Des hommes d'affaires locaux ayant compris le potentiel économique ont entrés par la brèche et ont présenté leurs restaurants, où la viande est non-casher à 100%, comme cashers, trompant ainsi les consommateurs israéliens avec de faux certificats de casheroute.

"Wow! Si j'ai mangé un shnitsel, cela signifie que j'ai peut être consommé du porc?"

"Wow! Si j'ai mangé un shnitsel, cela signifie que j'ai peut être consommé du porc?"

"J'étais avec ma famille pendant une semaine en Bulgarie, et nous cherchions un endroit pour manger", a déclaré Danny Assouline sur un groupe Whatsapp qui relaye des informations pour les voyageurs Juifs religieux en Bulgarie. "Nous sommes passés devant l'un des restaurants, quelqu'un est venu nous demander en hébreu si nous cherchions un endroit pour manger, et nous a recommandé son restaurant".

"Il l’a présenté comme un restaurant de viande kasher avec un certificat de cacheroute. Nous nous sommes tous assis pour manger. En sortant du restaurant,  une personne religieuse que je connaissais m’a abordé et m'a demandé très surpris pourquoi je mangeais là. Je lui ai demandé quel était le problème et il m'a dit que c'était un endroit non casher et que le certificat de casheroute était faux. J'étais choqué. "

"Il est ici question de deux restaurants qui se présentent comme strictement casher, même si c'est absolument faux", a déclaré Assouline. «Des responsables sur place ont effectué des vérifications sur le sujet et ont dit que les propriétaires des restaurants se présentent comme des Israéliens, détenteurs de certificats de cacheroute, bien qu'ils servent de la viande non-cachère et effectuent des mélanges entre le lait et la viande. Ce sont des restaurants qui se trouvent à proximité d'hôtels où il y a habituellement beaucoup de Juifs religieux, et c'est donc dangereux".

Des internautes au regard perçant ont remarqué que les dates de validité en hébreu et français du certificat ne correspondent pas et sont espacées de plusieurs années. "Le problème est que beaucoup de touristes religieux ne vérifient pas le certificat et font confiance. Des personnes religieuses s’assoient là par erreur et il ne faut surtout pas qu’elles y mangent", a-t-il conclu.

Source : Israel Hayom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi